Anna HOFFMAN & ROMANCERO SEFARDI – Juego de Siempre

Anna HOFFMAN & ROMANCERO SEFARDI – Juego de Siempre (Sketis Music)

AnnaHoffman-JuegodeSiempreIl fut un temps où la culture juive sépharade était l’étalon-or de ce qui se faisait de mieux en matière de musique et de poésie tout autour de la Méditerranée, suite à leur incompréhensible bannissement de l’Espagne en 1492, dont elle avait fait les beaux jours artistiques jusque-là. Ce fut donc un éparpillement soudain et douloureux de familles partageant le ladino, cette langue mélangeant beaucoup d’espagnol de l’époque à un peu d’hébreux de toujours. Mais cet exil forcé fera le lit d’une myriade d’autres renaissances culturelles variant selon les pays d’accueil de ces naufragés de l’Histoire.

C’est ce récit à la fois brutal, triste et riche de nouvelles espérances que veut nous conter cet album, et en ladino donc.

Autant dire que la beauté envoûtante des mélodies dispute les honneurs au raffinement foisonnant des arrangements, à moins que le haut du podium ne revienne à la voix tout simplement exceptionnelle de la chanteuse Anna HOFFMAN.

Et comme si, à cet énoncé, notre curiosité n’était déjà pas assez piquée au vif, cet album, absolument magistral, nous vient de Russie – si ! – ce pays n’étant pourtant pas considéré par chez nous comme une terre d’asile calme et douce de la culture juive. Comme quoi les apparences peuvent être trompeuses ! Bravo donc aux Russes et aux Juifs habitant là-bas de nous avoir concocté ce sublime opus, en relation, qui plus est, avec l’UJA Federation de New York. Ce qui prouve d’autant mieux que tout le monde s’est donné la main pour faire aboutir ce merveilleux projet.

Et en prime – tant qu’à faire la fête, allons jusqu’au bout ! – nous avons même droit, en guise de bonus track, je dirais quant à moi de très grosse cerise sur le gâteau, à une composition de DA-SAZ, Noches Noches, chantée par Anna HOFFMAN.

Allez, ne boudez pas votre plaisir, une telle coopération Russie/États-Unis en faveur de la musique juive ne voit pas si souvent le jour, alors savourons. D’autant que le contenu de cet album est d’un niveau tout bonnement stratosphérique !

Label : www.sketis-music.com

Frédéric Gerchambeau

Laisser un commentaire