BRENN-KORZH – Storm

BRENN-KORZH – Storm (Auto-production)

BrennKorzh_Storm

Nous avons déjà évoqué BRENN-KORZH dans les comptes rendus du Off du Festival Interceltique de Lorient 2011 et 2012. Le groupe constituait d’ailleurs une des rares bonnes surprises d’un Off qui peine à se renouveler et à se régénérer.

Malgré un nom qui pourrait donner l’impression que le groupe est breton (BRENN-KORZH peut se traduire par « Le Souffle du roseau »), les musiciens sont basés à Perpignan. La formation a dû affronter de nombreux changements de personnels depuis sa création en 2006, et aujourd’hui BRENN KORZH est un quatuor composé de Florian (guitares électrique et acoustique), Jean-Marc (basse), Patrice (dulcimers, bombarde, flûtes, gralla) et Sherriane (chant, programmation batterie et claviers).

Plusieurs démos ont déjà été produites mais Storm est le premier véritable album. Pour qualifier sa musique, BRENN-KORZH a trouvé la formule « nouvelle expression celtique ». Il ne s’agit en effet pas de musique traditionnelle au sens stricte du terme, car tous les titres sont des créations originales, et les mélodies ne s’en inspirent pas particulièrement non plus. On a là plutôt affaire à du rock bien carré. Cependant la présence d’instruments comme la bombarde, la flûte, le dulcimer ou encore le hautbois catalan, la gralla, apporte une touche plus folk.

Cette alchimie entre les influences et les instruments fonctionnent d’ailleurs parfaitement. La basse et la guitare assurent le côté rock, souvent très énergique (Intoxication, Oriental kill, Gralla), soutenus par la voix juste et puissante de Sherriane. Même des titres moins effrénés comme Crossroad to hell, Chasing the Stars ou Clouds restent électriques. Les instruments traditionnels ne sont cependant pas là pour être anecdotiques. Ils soutiennent la mélodie et savent également se montrer efficaces. Sur Never free, la bombarde porte bien son nom.

Les textes, en anglais uniquement, sont de Tim BOLDRY qui est en quelque sorte le cinquième membre du groupe.

Il ne reste plus qu’à espérer que ce premier CD serve à ouvrir les portes des scènes celtiques ou autres à BRENN-KORZH.

Site : www.brennkorzh.comwww.myspace.com/brennkorzh

Didier Le Goff

 

Laisser un commentaire