DJAL – Ex-Nihilo (Nihil Fit)

DJAL – Ex-Nihilo (Nihil Fit)
(Mustradem / L’Autre Distribution)

DJAL, comprendre Du Jour Au Lendemain, est né à l’automne 1993 de l’association de quelques musiciens d’horizons souvent fort différents mais qui se connaissaient déjà bien et dont certains avaient déjà participé aux mêmes groupes habitués des bals. DJAL a donc dès le départ été une formation aux influences complexes, musique bretonne, danses du centre de la France, folk irlandais et jazz pour ne citer que celles-ci, délivrant une musique certes toujours dansante mais surtout étonnamment diverse, passionnante et sophistiquée.

Et si les albums précédents de DJAL invitaient tout autant à danser qu’à entrer en profondeur dans les compositions, là, franchement, avec ce magnifique Ex-Nihilo, le dilemne est encore plus cruel : écouter ou danser, telle est la question ! Chacun la tranchera à sa façon mais pour moi c’est très clair, j’écoute, et même avec la plus grande attention. Il faut dire que dans DJAL tout le monde est compositeur émérite et musicien archi-accompli.

Non, DJAL n’est pas qu’un groupe de bals, c’est un vrai groupe de virtuoses composant une musique merveilleusement rythmée et riche de styles parfaitement fusionnés. Mais c’est aussi un groupe de bals, et même l’un des meilleurs qui soient actuellement ! Mieux, leurs deux premiers albums sont entièrement live ! C’est dire si ce groupe s’y connaît quand il s’agit de faire danser son public ! Et avec un joueur de vieille à roue électroacoustique, un joueur de guitare DADGAD, qui joue aussi du bouzouki, et un joueur d’accordéon diatonique, pour ne citer qu’eux, ce public-là a en plus vraiment de quoi se régaler les oreilles !

Bon, résumons : DJAL, c’est la crème de la crème du Bal folk. Alors si vous ne devez acheter qu’un seul album dans ce style-là, allez-y les yeux fermés, offrez-vous cet Ex-Nihilo. Et ensuite ouvrez grandes vos oreilles…

Site : http://www.mustradem.com/label/albums/djal-ex-nihilo

Label : www.mustradem.com

Frédéric Gerchambeau

 

Laisser un commentaire