ENDAH LARAS & DEDEK GAMELAN ORCHESTRA

Endah LARAS & DEDEK GAMELAN ORCHESTRA
(Dunya / Felmay / Orkhêstra)

endah-laras-et-dedek-gamelan-orchestraAprès Trance Gamelan in Bali (voir notre chronique), l’ethnomusicologue et producteur John Noise MANIS s’autorise une nouvelle échappée hors de sa collection Gamelan of Central Java. Mais cette fois, on reste sur l’île de Java, à la découverte de musiques plus populaires que celles des palais et leurs imposants et altiers gamelans.

Et une fois n’est pas coutume, ce n’est pas un aspect ou un genre musical qui est mis à l’honneur, mais bien une artiste, en l’occurrence une chanteuse, Endah LARAS, dont MANIS a découvert les riches et impressionnantes capacités vocales à Solo (Surakarta), lors des répétitions pour la version théâtrale d’Opera Jawa, le film réalisé par Garin NUGROHO, mis en musique par Rahayu SUPANGGAH et chorégraphié par Eko SUPRIYANTO.

Fille d’un « dalang » (orateur et animateur de marionnettes dans le théâtre d’ombres « wayang kulit »), Endah LARAS a très tôt développé son talent pour le chant et la danse, a remporté de nombreux prix de compétitions et a opté pour la carrière professionnelle de chanteuse en 1996, à l’âge de vingt ans. Elle compte déjà à son actif quelques albums, plusieurs collaborations discographiques et des participations à diverses chorégraphies et spectacles de théâtre de marionnettes. En 2011, le public du musée du Quai Branly, à Paris, a pu la découvrir lors des représentations scéniques d’Opera Jawa, joué pour la première fois sur scène en France, et à l’occasion d’un concert soliste consacré à la poésie chantée de Sunda (Ouest de Java), le « tembang Sunda ».

Les pièces retenues pour ce disque dépassent toutefois le cadre du tembang Sunda. Outre quelques « macapat » (chansons romantiques traditionnelles), Endah LARAS explore aussi d’autres genres folkloriques qui ont cours dans toute l’île de Java, du chant « banyuwangi » de l’est de l’île au plus syncrétique « kronçong » (né du contact avec la musique portugaise importée par les marins au XVIe siècle, et des comptoirs commerciaux qu’ils ont installés à Djakarta). Le répertoire de Java-Centre n’est pas oublié, puisque Endah LARAS se fend même d’un medley de chants pour enfants (« dolanan »). Et cerise sur le gâteau, cette jeune égérie interprète également deux de ses compositions (l’une ouvre le disque, l’autre le clôture) qui mettent particulièrement en valeur son timbre exceptionnel, puisqu’elles sont chantées a capella.

À l’exception de ces dernières, toutes les autres chansons bénéficient d’un accompagnement musical dispensé par le DEDEK GAMELAN ORCHESTRA, une sorte de gamelan-miniature dirigé par Dedek WAHYUDI, compositeur expérimenté en musique javanaise, tant traditionnelle que contemporaine. Il a réalisé de nombreuses musiques pour le théâtre et a été sollicité maintes fois pour des projets trans-culturels ; il a ainsi collaboré avec les Américains du GAMELAN PACIFICA comme avec la percussionniste écossaise sourde Evelyn GLENNIE.

Faisant intervenir des instruments strictement traditionnels comme les métallophones (saron, bonang, gender…), le tambour khendang, la vièle rebab, la flûte suling, et bien sûr l’indispensable ukulele pour les morceaux de type kronçong, Dedek WAHYUDI a opéré des arrangements spécifiques pour chaque chant, mettant en valeur des motifs rythmiques, des accents mélodiques, utilisant des techniques ayant cours tant dans la musique de gamelan javanais que dans les gamelans sundanais et balinais. Et si quelques parties instrumentales solistes se glissent ici et là, jamais l’orchestre n’alourdit ni n’étouffe le propos vocal d’Endah LARAS, qui reste évidemment prédominant.

Chanteuse et musiciens déploient un vaste assortiment de sons raffinés et élaborés qui plantent tout du long un décor poétique que l’on croirait provenir d’une autre planète, d’un autre temps. L’air de rien, la « modernité » des arrangements engendre un monde sonore intemporel…

Amateurs de musiques indonésiennes, voici une voix à suivre de près…

Site : www.gamelan.to

Label : www.felmay.it

Distributeur : www.orkhestra.fr

Stéphane Fougère

 

 

Laisser un commentaire