GWENNYN – Avalon

GWENNYN – Avalon
(Coop Breizh)

GWENNYN fait partie de ces artistes bretons apparues durant les années 2000 qui ont parfaitement assimilé l’œuvre de leurs glorieux prédécesseurs des années 70 et 90. La musique bretonne se trouvait alors dans une vague qui avait certes perdu de son intensité mais qui n’était pas échouée (et ne l’est fort heureusement toujours pas). GWENNYN est la preuve que la musique bretonne continue d’évoluer et d’innover.

À l’occasion de ses dix ans de carrière, l’artiste a fait paraître son cinquième CD, au nom évocateur pour tous les celtes, Avalon.

Une fois de plus, c’est Patrice MARZIN qui assure la réalisation de l’album, co-compose les musiques et intervient aux guitares, claviers et programmations. À ses côtés, on peut entre autres croiser, Manu LEROY (basse), Kevin CAMUS (cornemuse irlandaise, flûtes), Yvon MOLARD (percussions), l’ex-GWENDAL Robert LE GALL (violon) ainsi que l’ex-AR RE YAOUANK David PASQUET (bombarde).

L’opus est résolument animé par les légendes et l’imaginaire celtiques. Que ce soit en breton ou en français, GWENNYN nous invite à entrer dans un monde où se côtoient onirisme et chimère.

Le mythe arthurien est le fil rouge, plusieurs titres y font en effet référence (Le Graal, Beaj da Avalon). Bravig, qui démarre l’album, nous met au diapason en nous conviant dans la mythique forêt de Brocéliande. Excalibur, qui appelle au retour du roi Arthur et de sa glorieuse épée, porté par une bombarde incandescente est un des titres les plus électrisants.

Moins réjouissantes, Les inquiétantes Lavandières de nuits, chères à Emile SOUVESTRE, à François Marie LUZEL ou encore à Georges SAND, sont évoquées ici sur une mélodie rythmée.

Pour la première fois sur disque, GWENNYN s’attaque à des reprises de traditionnels, les monuments que sont E ti Eliz Iza et An hini a garan ainsi que Ev chistr ‘ta laou (Son ar chistr). On a davantage l’habitude d’entendre les deux premiers titres interprétés par Denez PRIGENT. L’approche est ici nettement différente et les chansons gagnent en dynamisme ce qu’elles perdent en solennité, grâce notamment à de solides et puissantes parties de violon pour l’une et de guitare électrique pour l’autre.

Avalon était aussi le nom du dernier album studio du célèbre groupe britannique ROXY MUSIC. L’album se clôture comme un clin d’œil par une reprise réussie de la chanson éponyme, seul titre en anglais.

GWENNYN et ses musiciens ont réussi là un album de pop-rock celtique dense et accompli, incontestablement le plus pêchu de la carrière de la chanteuse et résolument taillé pour trouver son prolongement sur scène.

Didier Le Goff

Site : http://www.gwennyn.com

Label : http://www.coop-breizh.fr

Lire l’entretien avec Gwennyn : http://www.rythmes-croises.org/gwennyn-trema-n-inis-vers-l-ile/

 

Laisser un commentaire