HUUN-HUUR-TU – Best Live

HUUN-HUUR-TU – Best Live
(Jaro)

HHT-BestLiveIl faut être dur d’oreille ou mal réveillé pour ignorer aujourd’hui le phénomène HUUN-HUUR-TU. Ses mélodies folkloriques, ses chants de gorge et ses imitations « naturalistes » se sont répandus sur tous les continents et dans bon nombre de pays, au point que Kaigal-ool KHOVALYG, Anatoli KUULAR, Sayan BAPA et Alexei SARYGLAR en sont devenus plus célèbres en terrain étranger que sur leur Terre d’origine ! La France n’est plus en reste puisqu’elle a souvent invité le groupe en tournée ces derniers temps. On l’a souvent vu notamment à Paris, du festival Banlieues Bleues l’an dernier aux « Quartiers d’été » gratuits jusqu’au Trianon en février, qui a fait salle honorablement pleine.

C’était donc le moment idéal pour sortir un disque enregistré dans les conditions du concert, en l’occurrence lors d’un festival folk en Carélie russe en avril 2001. L’idée était surtout de revisiter quelques classiques du répertoire « huunhuurtien » (Kongurei, Oske Cherde, Ancestors, Song of the Caravan Drivers…), pour l’essentiel tiré de ses deux premiers albums – le disque If I’d Been Born an Eagle n’étant pas représenté – , afin d’en proposer de nouvelles versions plus abouties que celles enregistrées en studio, dont la production et le mixage ont été jugés frustrants par rapport à l’effet désiré.

Best Live : voilà bien ce dont il s’agit, avec toute l’ambiguïté que ce titre passe-partout peut contenir… Car si la frustration éprouvée à l’écoute de ce disque n’est aucunement relative à l’interprétation, elle émane de la sensation d’avoir affaire à un « trop-peu » par rapport à ce que le groupe délivre sur scène. La durée du disque dépasse péniblement les 45 minutes syndicales d’un disque vinyl, et on était en droit d’attendre plus.

HUUN-HUUR-TU a l’habitude de clôturer ces concerts en jouant une pièce mémorable dans laquelle il reproduit les manifestations des éléments naturels et les plaintes de la faune tels qu’on peut les entendre dans les steppes quand vient le crépuscule, Ce moment d’une extrême beauté, clou des spectacles de HUUN-HUUR-TU, à priori inédit sur disque, n’a pas été retenu sur ce live, alors que c’était une opportunité idéale pour en proposer une écoute domestique ! Et l’on pourrait trouver d’autres exemples de grands moments manquants…

C’est le souci de livrer une compilation parfaite qui a ici pris le pas sur celui de donner une image plus large des talents du groupe et de ses potentialités artistiques, ce qui est relativement navrant. Mais pour le reste, cette si singulière « émanation lumineuse verticale » fait son effet.

Label : http://www.jaro.de

Stéphane Fougère

Laisser un commentaire