Klaus SCHULZE – Eternal (The 70th Birthday Edition)

Print Friendly, PDF & Email
Klaus SCHULZE – Eternal (The 70th Birthday Edition)
(MIG)

Il y a beaucoup de choses qui sortent concernant Klaus SCHULZE depuis ces derniers mois. Nous avons pu redécouvrir, non pas des nouveautés, mais des compositions, assez rares jusqu’à aujourd’hui, parues en 2001 et 2002 dans les coffrets Contemporary Works I (le CD n° 4 USO – Privée) et II (les CDS n° 3 et 4, Another Green Mile et Androgyn). Dernièrement, il y a eu aussi la sortie de Ultimate Docking, réunissant KS  et SOLAR MOON (Tom DAMS et Georges SOLAR), une édition spéciale de deux CDs ; le premier constituait le CD 5 de CW I ; l’autre disque inédit regroupe des versions dub et instrumentales issues des sessions d’enregistrement. Donc, pour l’essentiel, ces albums intéresseront uniquement les fans absolus et autres complétistes voulant tout de l’œuvre gigantesque du musicien allemand. Eternal est la dernière nouveauté du label MIG, dont la parution veut célébrer le 70e anniversaire du magicien SCHULZE.

Ce double CD regroupe quelques joyaux inédits et rares. Sur le CD 1, nous découvrons trois nouveautés de 2007 intitulés Minority Report, Mongolia et le très long Rhodes Romance dans une version de 47 minutes ; à propos de ce titre, nous noterons que les 39 premières minutes sont identiques au morceau The Rhodes Violin présent sur le double album Shadowlands (2013), et dont la version était rallongée de presque dix minutes avec l’ajout d’un violon.

Ces pièces  peuvent plaire, mais il faut avouer quand même que ces musiques ne sont pas évidentes. Il faut s’accrocher, car l’ensemble peut paraître soporifique à l’instar des dernières productions de KS ou de celles datant des années 1990. Sur le plan atmosphérique, c’est froid, lent et cela manque vigoureusement de rythme. Entre nous, ces inédits n’égalent pas le KS de la grande époque et ne laisseront certainement pas une grand souvenir.

Le CD 2 propose des compositions rares parues sur d’obscures compilations ou des CD promo collectors. Schrittmacher est issu de la compilation Schrittmacher – Tasty Tracks Vol.1 (sur Manikin Records MRCD 7071, et datant de décembre 2004). C’est un bon morceau plutôt attractif, bien rythmé et répétitif. Ensuite, nous retrouvons ce qui a constitué Ion, le CD single promo distribué en édition limitée à 300 copies par Alesis (créateur des synthés Ion et Andromeda) lors du Frankfurt Music Fair en avril 2004.

Ion/Andromeda- The Ion Perspective et l’impressionnant Andromeda – The Grand Trance restent deux très beaux titres que nous retrouvons avec plaisir. C’est du SCHULZE pur et dur, très inspiré. Cependant, le titre The Ion Perspective avait déjà été inclus comme bonus track dans l’album Le Moulin de Daudet. Donc, rien de vraiment très rare ici. Quant au deuxième titre, il faut se rappeler qu’il existe une version remixée plus courte, de presque 24 minutes sur Dreams et intitulée Constellation Andromeda. Pour le cas de Eternal, c’est une très bonne idée d’avoir penser à inclure enfin cette « extented version » qui est vraiment de toute beauté.

Le dernier point à souligner concerne le livret très décevant. Ici, il n’y a pas d’interventions archivistiques de KDM qui sont souvent très intéressantes. Pour avoir quelques informations détaillées sur ces pièces, il faut aller sur le net et le site officiel. Le livret ne raconte rien de passionnant et n’apporte donc pas grand chose.

Cédrick Pesqué

Site : https://www.klaus-schulze.com/

Label : http://www.mig-music.de/en/mig-music/

 

 

 

Laisser un commentaire