Lamine CISSOKHO – Sama Tilo

Lamine CISSOKHO – Sama Tilo
(Sewa Music)

lamine-cissokho-sama-tiloLa kora est un instrument fascinant, à la fois simple et sophistiqué, subtil et généreux. Mais on doit avouer que ceux qui en jouent sont des êtres tout aussi prodigieux et profonds. Lamine CISSOKHO est de cette aimable trempe, son talent d’exception bien dissimulé derrière un éternel sourire. Car la kora, c’est le bienfait des nerfs auditifs, de la joie répandue en pluie de notes. Ah, ces notes, ni des ré, ni des fa, autre chose, des fréquences chatoyantes, des harmonies forgées dans la mémoire sans fond de la plus ancienne terre des hommes. Ça met l’âme en pâmoison tout en imposant le respect.

Lamine CISSOKHO, casamançais d’origine, vit depuis 2001 en Suède. Mais, rassurez-vous, cela n’a pas refroidi sa musique mélangeant ses racines mandingues à son art impressionnant de l’improvisation. Écoutez Sama Tilo, c’est l’Afrique authentique sans avoir à prendre l’avion, c’est du voyage en pleine savane bien calé dans son fauteuil rien qu’en fermant les yeux.

La kora de Lamine CISSOKHO nous émeut, nous émerveille, nous projette direct dans l’univers des gazelles dorcas et des griots. Un fantastique voyage en vérité, initié par dix doigts jouant de vingt et une cordes. Sama Tilo, cela veut dire « l’avenir » en langue mandingue. C’est comme un miracle permanent, fragile et puissant, immémorial et ancré dans le présent, pour que ce miracle continue de pères en enfants, jusqu’à la fin des temps. C’est le sens de Karanta, d’Unisong ou encore de Sénégal. Des mélodies élégantes et sinueuses, tout simplement belles. Mais à vrai dire, c’est tout l’album qu’il faut écouter, goûter et partager avec ses amis, sa famille, comme le feraient les sénégalais eux-mêmes.

Site : http://laminecissokho.net/

Frédéric Gerchambeau

 

Laisser un commentaire