LYANNAJ – Neve

Print Friendly, PDF & Email

LYANNAJ – Neve
(Aztec Musique / Coop Breizh)

lyannaj-neveLa rencontre des musiciens Bretons et Guadeloupéens ne date pas d’hier : c’est en 1999 qu’est sorti le premier album de LYANNAJ, suivi d’un CD live en 2001. Le groupe réunit les musiciens de CARRÉ MANCHOT, l’un des piliers du fest-noz en Bretagne, et ceux de AKIYO, groupe de gwoka non moins célèbre en Guadeloupe et également mouvement culturel engagé. Après presque 12 ans d’absence discographique et quelques rares concerts qui ont renforcé la fusion entre ces deux musiques, LYANNAJ revient avec un nouvel album, Neve.

La section bretonne est composée de Hervé LE LU (bombardes), présent depuis les débuts, ainsi que de trois nouveaux membres, Étienne CALLAC (basse, choeurs et percussions), Ronan PELLEN (cistre) et Yanning NOGUET (accordéon et choeurs). La section guadeloupéenne a peu changé, avec Jean-Pierre COQUEREL (chant et choeurs), Fanswa LADREZEAU, Klod KIAVUE et Éric GODARD (chant, tambour Ka et choeurs), Maks KIAVUE (percussions et choeurs) et Dominique COQUEREL (Ka et choeurs). Deux invités sont présents : Pascal LATOUR aux choeurs et Gwénolé LAHALLE à la guitare.

Si le chant traditionnel breton, auparavant assuré par Patrick MARIE, a disparu, laissant le champ libre aux voix guadeloupéennes avec une prédominance des choeurs, les sonorités des bombardes, du cistre et de l’accordéon s’installent sans peine aux côtés des percussions et tambours, ornent les mélodies et s’échappent en de furieuses ou douces envolées. Les compositions fusionnent avec bonheur les styles de danses des deux régions (toumblak/rond de St-Vincent, gavotte/granjambel…), invitant à la transe quel que soit le rythme.

Les textes évoquent l’amour, la fête et la danse, la destruction de la nature, les ancêtres, les descendants de l’esclavage. Omaj Velo est un hommage aux grands chanteurs bretons et guadeloupéens. Sonjé – Tra n’dour, clôt l’album sur un air nostalgique qui se transforme en fête, en rendant hommage à Ti CÉLESTE, chanteur de gwoka, et avec ces dernières paroles « Konnyé tambou la » (Jouez aux tambours). Beau final pour cet excellent album de fusion entre le fest-noz breton et le lewoz guadeloupéen de LYANNAJ.

Page : www.coop-breizh.fr/ecouter-2/m … naj-neve-4905/zoom-fr.htm

Sylvie Hamon

Laisser un commentaire