Mamadou BARRY & AFRO GROOVE GANG – Tankadi

Mamadou BARRY & AFRO GROOVE BAND – Tankadi
(Label Bleu / L’Autre distribution)

mamadoubarryafrogrooveband_tankadiConsidéré depuis longtemps comme un des musiciens incontournables de la scène guinéenne, « Maître » Mamadou BARRY fait partie de ces artistes qui ont fait la légende des musiques urbaines africaines des années post-indépendance. Digne héritier du célèbre saxophoniste Momo WANDEL, ancien chef d’orchestre des AMAZONES DE GUINÉE, il a joué dans de nombreux orchestres nationaux dont les mythiques BEMBEYA JAZZ  et KELETIGUI ET SES TAMBOURINIS…

C’était une époque où la musique était indissociable de la volonté du président Sékou TOURE de faire de la culture un des piliers de sa politique. Multi-instrumentiste (il joue ici des saxophones ténor/alto/soprano et de la flûte traversière), Mamadou fut aussi maître tambour au sein de l’ENSEMBLE DES BALLETS DE CONAKRY et le patron de la formation KALOUM STAR.

Son premier opus solo, Niyo, sorti en 2009, était un disque tout en élégance, en sensualité et un mélange réussi de rythmes mandingues, de rythmes latins et de jazz revisités (étonnante version du célèbre Take Five de Dave BRUBECK).

Sur ce deuxième album solo enregistré en live par Fabien GIRARD au Rocher de Palmer, dans l’agglomération bordelaise, il est accompagné par son groupe AFRO GROOVE GANG composé entre autres de quelques vétérans.

Plus tourné vers le funk, la salsa ou l’afrobeat que le précédent, on peut entendre plusieurs compositions originales écrites pour certaines avec le chanteur Ibrahima « Rizo » BANGOURA  (Mousso kelen, Ganga, Djérélélé) et un titre du jeune bassiste Mohamed Kouyate (African Groove).

Tankadi, qui donne son nom au disque, est une vieille chanson que le père de Mamadou, batteur et accordéoniste à l’époque coloniale jouait déjà. Kankalabe nous entraîne sur les chemins des chants traditionnels du nord de la Guinée. Le très enjoué Café Café nous rappelle certains vieux morceaux du BEMBEYA JAZZ NATIONAL. Quant à Afro Blues, à la fois hommage à John COLTRANE et relecture du célèbre standard du Cubain Mongo SANTAMARIA (1922-2003), il réinstaure un dialogue déjà ancien entre les cultures latines et africaines.

Produit par Christian MOUSSET pour label Bleu, ce disque au groove étincelant et hypnotique est une vraie merveille. On adore !

Label : http://www.maisondelaculture-amiens.com/www/label_bleu

                                               Frantz-Minh Raimbourg

 

 

 

Laisser un commentaire