Mehmet POLAT TRIO – Next Spring

Mehmet POLAT TRIO – Next Spring
(Home Records)

mehmet-polat-trio-next-springUne fois n’est pas coutume, le label belge Home Records, hôte privilégié de créations musicales acoustiques, se pare, avec cette livraison, de couleurs méditerranéennes et africaines. C’est en effet à un dialogue entre deux cultures éloignées que nous convie l’album Next Spring, à savoir la Turquie et le Mali. Les rencontres autour du bassin méditerranéen ont beau être légion, on ne nous avait vraiment encore habitués à un tel rapprochement, à travers seulement trois instruments : la kora de Zoumana DIARRA, la flûte ney de Sinan ARAT et le oud de Mehmet POLAT, âme nourricière de ce trio.

Compositeur turc d’obédience alévi et de renommée internationale, Mehmet POLAT est un virtuose du oud dont la richesse d’inspiration le conduit à se produire en solo (c’est un spécialiste de la culture ottomane et du folklore d’Anatolie) ou à former des ensembles mariant diverses influences, des Balkans à l’Inde, de l’Afrique à la Perse, tout en intégrant la grammaire jazz ou l’approche de la musique contemporaine.

Sa quête musicale l’a amené à développer et à perfectionner des techniques qui lui sont propres, notamment une technique de la main gauche qui propulse son oud dans des territoires inédits et novateurs. Soucieux de déployer la gamme sonore de son instrument, déjà riche d’une grande histoire, Mehmet POLAT a conçu un oud avec deux cordes de basse supplémentaires. C’est dire s’il s’est suffisamment équipé pour vaquer à des pèlerinages sonores qui se jouent des frontières tant géographiques qu’idéologiques.

Next Spring n’est cependant pas une de ces tentatives velléitaires de fusion hasardeuse, mais plutôt le fruit mûr d’une émouvante rencontre entre trois sensibilités musicales qui se comprennent au-delà des clivages culturels et linguistiques. On a ainsi l’impression que la kora malienne de Zoumana DIARRA a toujours joué avec le ney de Sinan ARAT et le oud de Mehmet POLAT, que ces trois instruments ont toujours parlé la même langue. A moins qu’il faille parler d’un tronc émotionnel commun, ou d’une communauté spirituelle entre les talents en présence… Si vous aviez cru cette dernière expression galvaudée, alors écoutez d’urgence Next Spring. Cet album devrait vous réconcilier avec certaines évidences qui se passent des mots.

Dans chacune des dix compositions qui forment ce disque, la complainte fragile de l’un se fond dans l’envol lyrique de l’autre, la sérénité s’imprègne de vivacité, la contemplation est mouvementée, vibrante. On assiste à un dépassement des pré-requis culturels en faveur d’envolées utopiques dans un espace de notes et d’atmosphères contrites, rassérénées ou revitalisantes qui creusent des horizons dépassant amplement la dimension humaine.

Sans doute l’histoire et le temps s’y télescopent aussi dans de bien étranges latitudes. Il y a le vécu de chacun, et ce qu’il y a encore à vivre… There Life Begins again, One Drop in the Ocean, You are not Alone, Whirling in the Jungle sont autant de titres qui, à travers les déserts du Sahel, les hauteurs balkaniques et la péninsule anatolienne, illustrent cet accès à une dimension à la fois intérieure et panoramique.

Next Spring, ou quand l’intime devient une grande distance viscérale pleine de promesses et de perspectives…

Site : http://www.mehmetpolat.net/

Label : www.homerecords.be

Stéphane Fougère

Laisser un commentaire