Moneim ADWAN – Il était une fois en Palestine

Moneim ADWAN – Il était une fois en Palestine
(Accords Croisés / Harmonia Mundi)

moneim-adwan-il-etait-une-fois-en-palestineChanteur, joueur de oud et compositeur, Moneim ADWAN vit en Palestine, où il a enregistré avec de nombreux musiciens et composé pour le cinéma et le théâtre. En France, Moneim a participé à trois albums : Chicha de MONTANARO en 1983, puis Nawah de Françoise ATLAN en 2002 et enfin Motayem des PÊCHEURS DE PERLES en 2004.

Alors que de nombreux disques actuels adaptent les poètes anciens, Moneim ADWAN a choisi, pour sa part, de demander à cinq poètes palestiniens d’écrire des textes qu’il a mis en musique. Il était une fois en Palestine n’est pas un titre choisi par hasard : l’album a été volontairement composé comme « une série de petites fictions cinématographiques », introduite par la pièce Law Ani Moughani (Si j’étais chanteur). Les morceaux parlent d’amour et évoquent également la vie en Palestine (le bord de mer, le mariage…) sans oublier de souhaiter des jours meilleurs.

La voix belle et plaintive de Moneim ADWAN est soutenue par les oud, kânun, violon, derbouka, daf, bendir, zarb, les flûtes ney et kawalâ. Sur la cinquième pièces, Saher Al Hawa (Amour ensorcelant), on croit même entendre… une batterie ! Est-là un miracle réalisé par les percussions, ou bien une véritable batterie ? Peu importe, les battements de cœur suggérés par le rythme s’intègrent parfaitement à l’ensemble.

Quelques lignes de violon brutales se font inquiétantes, les flûtes apaisent, les improvisations et les arrangements, riches comme la culture de ce pays, se font l’écho de la vie en Palestine.

Après cet album très réussi, il est dommage que Moneim ADWAN ne soit pas présent dans les festivals et salles de concerts.

Site label : www.accords-croises.com 

Sylvie Hamon

 

Acheter ce disque chez notre Partenaire AKHABA

 

 

 

 

Laisser un commentaire