Richard PINHAS / Tatsuya YOSHIDA / Masami AKITA – Process and Reality

Richard PINHAS / Tatsuya YOSHIDA / Masami AKITA – Process and Reality
(Cuneiform Records/Orkhêstra)
 
De ce disque se dégage une force émotionnelle incommensurable, une connexion avec les forces de la nature et du cosmos, avec le monde souterrain et le monde céleste. De cette musique, un fort sentiment de puissance se réveille aussi en nous ; une rage, une envie de vivre ou de survivre, de résister.
 
La musique de Richard PINHAS est à elle seule un acte de résistance, mais aussi de passion, de liberté et d’amitié. Cette amitié et ce respect mutuel reliant les musiciens sont scellés sur ce disque à tout jamais. Nous en sommes les témoins à l’écoute de ces quatre nouvelles compositions très puissantes et hypnotiques, annonciatrices de turbulences drones et métalliques enfantées par un monde dont le processus final d’effondrement est enclenché. Et nous sommes chanceux d’une telle réunion entre le guitariste français, pionnier du rock électronique avec HELDON, et deux grands noms de la scène japonaise à savoir l’un des meilleurs batteurs au monde et le maître de la noise japonaise depuis bientôt quarante ans.

Le titre de l’album est bien entendu en  rapport avec la philosophie, et fait référence à une œuvre d’Alfred North WHITEHEAD, philosophe, mathématicien britannique  (1861-1947) : il s’agit de Procès et Réalité: Essai de Cosmologie, datant de 1929 et ayant marqué la philosophie du processus (ou ontologie du devenir).
 
Paru en 2016, en même temps que Mu avec Barry CLEVELAND, il apparaît néanmoins comme son antithèse. La musique s’avère plus primitive, et certains la trouveront plus tonitruante et dérangeante, mêlant sons métatroniques, drones, batterie incantatoire et vibrations cosmico-noisy. C’est assurément une certaine forme de noise qui se définit ici, mais sans aller vers une musique totalement bruitiste et assourdissante. Nous avons connu un PINHAS beaucoup plus extrême notamment sur scène avec MERZBOW, WOLF EYES , Oren AMBARCHI ou avec Arthur NARCY (notamment le showcase au disquaire Souffle Continu à Paris).
 
Process and Reality est bien plus écoutable et « accessible » que les travaux terrifiants, parfois inaudibles, de MERZBOW. En fait, nous nous surprenons même à l’écouter aussi facilement que si nous savourions un album ambient de Brian ENO ou d’Harold BUDD. Cela veut dire que nous sommes totalement habitués à cet univers sonore. Si comme nous, vous êtes dans ce cas-là, n’ayez crainte ; inutile d’aller consulter même si cette musique vous semble torturée et qu’elle est le fruit d’esprits disons quelque peu perturbés !!!
 
Ce disque n’a cependant pas lieu de créer une panique. Tout est sous contrôle. Ce n’est qu’une simple attaque sonique = ! TVJ  33 (Core Track), imposante pièce de 36 minutes, est tout à fait abordable comme les morceaux suivants TVJ 66 (Non-Sens) et TVJ 77 (Quiet Final). La musique nous transporte en plein milieu d’un paysage vertigineux et inquiétant à l’image de la pochette du complice de toujours Patrick JELIN. C’est beau, lancinant, lumineux et dramatique à la fois. Cela vous remue les tripes sans pour autant vous procurer la nausée. Cette musique-là est un voyage initiatique au plus profond de votre inconscience et ouvre la porte vers votre temps du rêve ou du cauchemar.
 
L’interaction entre les sons de PINHAS et le jeu du batteur est mémorable et reste le centre d’intérêt principal de ce disque. Mais n’oublions pas aussi les interventions « savantes » de MERZBOW qui nous plongent dans une autre dimension inconnue, froide et oppressante. Cet album de collaboration est encore une fois très réussi et saisissant, se présentant comme la suite logique de Welcome in the Void ou des différents témoignages live de 2014-2015 ( Live in Japan, Hakata Shibuya, Live at Tusk Festival).
 
Process and Reality propose 62 minutes d’une musique en fusion ; c’est quasi-volcanique, c’est le grondement de la terre en colère, annonçant le silence du monde de l’infini. Ce n’est pas que du chaos sonore ; c’est aussi tout simplement un hymne à la vie, à la lumière et à la beauté.
 
Cédrick Pesqué
 
Distributeur : www.orkhestra.fr
 
 

Laisser un commentaire