RONAN LE BARS GROUP – An Erc’h Kentan – The First Snow

RONAN LE BARS GROUP – An Erc’h Kentan – The First Snow 
(Coop Breizh)

La légende veut que, par mesure vexatoire, les Anglais interdirent aux Irlandais l’honneur et la fierté de jouer de la cornemuse debout, ceux-ci ne devant en jouer qu’assis, se rabaissant ainsi aux yeux de leurs puissants et dédaigneux voisins.

Mais il en est qui ont contribué, ô combien, à élever la cornemuse irlandaise, l’uilleann pipes, au rang d’instrument mythique. À commencer par Seamus ENNIS qui, dans les années 1950, a remis en grande lumière cet instrument alors en désuétude. Beaucoup d’autres ont suivi depuis, qui ont définitivement redonné ses lettres de noblesse à l’uilleann pipes. Dont Ronan LE BARS et son curriculum vitae musical long comme une encyclopédie en 20 volumes.

Ronan LE BARS a joué avec NOUGARO, RENAUD, Stephan EICHER, Yann TIERSEN, Gabriel YACOUB, Gilles SERVAT, Alan STIVELL, Dan AR BRAZ et même avec Johnny HALLYDAY, pour ne citer qu’eux ! Car avec Ronan LE BARS, l’uilleann pipes se fait aussi doux que magnifique, aussi fervent que poétique, aussi généreux que nostalgique. Et de cet instrument magique, il est devenu le maître incontesté en France, et même bien au-delà.

Pourtant, malgré son statut hautement reconnu de somptueux musicien pour les autres – ou à cause de lui peut-être ? – Ronan LE BARS a longtemps hésité quant à prendre les rênes de sa propre destinée musicale. Ce n’est qu’en 2012 qu’il se produit enfin sous le nom de RONAN LE BARS GROUP, explorant de nouveaux horizons de la musique bretonne et d’autres cultures du monde avec son instrument de prédilection à travers un répertoire issu du répertoire traditionnel mais aussi de ses propres compositions. Un premier album Lammdour, sorti en 2013 confirme la place unique de ce musicien breton sur la planète celtique mondiale.

Et voici donc le second album, An Erc’h Kentan – The First Snow, dans lequel Ronan LE BARS est accompagné de Nicolas QUEMENER à la guitare, de Pierre STEPHAN au violon, Pierrick TARDIVEL à la contrebasse et d’Aymeric LE MARTELOT au claviers. L’album ouvre sur un Tro Breizh de toute beauté et s’achève avec un vibrant Ratchemiska venant de Bulgarie avec un détour sous la forme d’un Mu Alrest, qui nous emmène en Palestine. 

Les danses, laridé gavotte, dérobée de Guingamp, fisel mais aussi valse sont bien représentées. On note aussi un Son an Ene très poignant dédié au sonneur disparu Erwan ROPARS. Et il y a également et bien sûr l’extraordinaire morceau qui a donné son titre à l’album, auquel les cordes d’un orchestre apportent un relief symphonique supplémentaire.

Oui, ce superbe second album par un maître très considérable en la matière est réellement un fabuleux voyage à travers les harmonies du monde, de la danse et de l’âme. Indispensable à tous les amoureux et amoureuses de la musique celtique !

Site: http://ronanlebarsgroup.wixsite.com/ronanlebarsgroup

Label: http://www.coop-breizh.fr/

Frédéric Gerchambeau

Laisser un commentaire