TECHUNG – Songs from Tibet

TECHUNG – Songs from Tibet (ARC/DOM)

Techung-SongsfromTibetComme de nombreux artistes tibétains en exil, TECHUNG a passé son enfance à Dharamsala en Inde. Enfant, il fut inscrit au célèbre Institut d’arts scéniques tibétains (TIPA) et y passa 17 ans à étudier toutes les formes d’arts du Tibet. Il émigra ensuite aux États-Unis où il eut l’occasion de co-fonder la compagnie de danse et d’opéra tibétaine CHAKSAMPA, basée à San Francisco, qui devint célèbre dans le monde entier. TECHUNG enregistre en solo des chansons traditionnelles tibétaines ainsi que ses propres compositions. Il a également réalisé un album avec le claviériste Kit WALKER et on peut entendre sa voix dans divers films et documentaires.

Songs from Tibet, cinquième album solo de TECHUNG mais premier à paraître sur le label anglais ARC et à être distribué en France, comporte à la fois des chants traditionnels et des compositions originales. TECHUNG chante en s’accompagnant du danyen, luth à long manche tibétain. Les chansons choisies sont assez diverses et présentent plusieurs aspect de la culture populaire tibétaine. On peut entendre en effet, en ouverture comme il se doit un hommage au Dalaï-Lama, puis un chant aux montagnes, des chansons d’amour, des chants d’exilés, une composition célébrant le nouvel an tibétain (Losar, seul instrumental du disque), ainsi que des chansons à boire, sujet assez peu abordé habituellement sur les disques de musique tibétaine. TECHUNG a déjà consacré en 1999 un album entier aux chansons à boire tibétaines (Tchangshay : Traditionnel Tibetan Drinking Songs, Vol.1) et nous offre dans Songs from Tibet huit chants (changshae) célébrant le plaisir de boire et le chang, breuvage tibétain à base d’orge ou de riz fermenté qui rappelle par son goût le saké (alcool de riz japonais).

Le livret en quatre langues (dont le français) détaille la biographie de TECHUNG, traduit les textes des chansons et présente les instruments traditionnels tibétains que l’on peut entendre sur ce disque : danyen (luth), piwang (viole à deux cordes) et lingbu (flûte traversière de bambou).

Songs from Tibet mérite tout à fait, par la diversité de ses chants et ses arrangements simples et éthérés, le titre de « meilleur album asiatique de l’année » qui lui a été décerné par les Just Plain Folks Music Awards à Los Angeles en novembre 2006.

Site : www.techung.com
Label : www.arcmusic.co.uk

Sylvie Hamon

 

 

Laisser un commentaire