Allen RAVENSTINE – Waiting for the Bomb

Print Friendly, PDF & Email
Allen RAVENSTINE – Waiting for the Bomb
(ReR Megacorp)

Si je ne craignais pas de commencer par un vilain jeu de mots, je dirais qu’Allen RAVENSTINE, c’est de la bombe. Bon, OK, ça c’est fait. Sauf que c’est vrai. L’instrument favori de ce gars, c’est l’ElectroComp 200 de chez EML, vous comprenez ? Une jolie bête en matière de synthé, assurément. En photo, hein ? Mais dès qu’on allume cet engin, on comprend vite ce que “gros son” veut dire en matière de synthé ! Et chez EML, le son est vraiment énorme, brutal, presque indomptable. Autant vous dire qu’Allen RAVENSTINE et son synthé aux sonorités décapantes ont fait leur effet au sein du cultissime groupe de rock expérimental américain PÈRE UBU. On imagine aisément notre Allen déployant tous ses talents de musicien électronicien en compagnie de ses copains pour nous sortir un 30 Seconds Over Tokyo de légende.

Depuis, le bonhomme s’est assagi, lâchant au grand étonnement des critiques de rock PERE UBU un boulot plus pépère – oh non !, encore un jeu de mots que j’aurais dû éviter – de pilote d’avion de ligne. Puis Allen RAVENSTINE nous revient avec Waiting For The Bomb. Un Allen RAVENSTINE différent. Sur la vidéo officielle, il n’a plus son EML, ou alors il est soigneusement rangé chez lui. À la place, il a un Moog Musonic Sonic 5. Cela veut tout dire pour qui connaît bien les synthés. C’est un Moog, donc, le son est moins tranchant, plus rond, plus consensuel diront certains. N’exagérons rien cependant. 

Allen RAVENSTINE n’en garde pas moins tout son extraordinaire talent de manieur de synthés et de trouveur de sonorités étranges et originales. C’est cela, Waiting For The Bomb : 18 historiettes sonores, largement instrumentales au sens classique du terme, à la fois effrayées et nostalgiques. “Quand j’étais un gamin, nous vivions tous dans la peur de la bombe.” nous raconte Allen. Sûrement que la vie avait alors un goût plus prononcé, comme s’il fallait tout vivre vite avant d’être déchiqueté. Maintenant, ce n’est plus pareil, et les peurs ne sont plus les mêmes. Mais le génie des sons et de leur assemblage est intact chez notre musicien. Et c’est bien cela le principal.

La musique distillée par Waiting For The Bomb est irradiante, mais c’est pour le mieux, rassurez-vous, c’est de la poésie enrichie. Cela atomise les idées noires !

Frédéric Gerchambeau

Page : https://allenravenstine.bandcamp.com/album/waiting-for-the-bomb 

Label : www.rermegacorp.com/

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.