Ana ALCAIDE – Leyenda

Print Friendly, PDF & Email
Ana ALCAIDE – Leyenda
(ARC Music / DOM)

anaalcaide_leyendaEncore peu connue en France et toujours globalement ignorée des programmateurs de salles et de festivals hexagonaux (ce qui est en soi un parfait scandale), la compositrice, musicienne et chanteuse espagnole Ana ALCAIDE poursuit son évolution artistique et sa musique se détache de la seule image de « bande-son de de Tolède », sa ville d’adoption, et de la tradition judéo-espagnole. En quête de nouvelles perspectives créatives, elle est allée jusqu’en Indonésie pour partager des moments musicaux aussi rares que sublimes avec des artistes locaux (cf. Tales of Pangea – GOTRASAWALA Ensemble). Forte de ses rencontres, de ses voyages et plus que jamais ouverte sur le monde, Ana ALCAIDE revient avec ce qui est à ce jour son album le plus personnel.

Le cinquième disque de cette artiste nourrie de culture séfarade mais jouant sur un instrument antique scandinave (le nyckelharpa) est inspirée par divers contes et mythologies d’Espagne, du continent européen, voire d’autres points du globe terrestre, mettant en scène des personnages de femmes ou des créatures féminines pour constituer un répertoire de chants et de musiques dédié à la féminité, son aura, sa force. « Pour m’aider à explorer et à comprendre l’obscurité qui vit en chaque être humain, j’ai voulu découvrir l’ancien monde de la féminité qui s’est transmis à travers les générations, mais avec lequel nous avons perdu tout contact », écrit-elle dans le livret de Leyenda, mot qui signifie tout bonnement « légende ».

Les douze compositions de ce disque nous font ainsi plonger dans un univers polymorphe dans lequel sévissent les « lamia » aux pieds palmés, et autres sorcières du pays Basque, les « selkies » en peau de phoque des îles Shetland, Orcades et Feröe, les déesses chinoises, les ondines aquatiques et autres elfes germaniques, évoluant dans des paysages de forêts, de mers, de lacs, de cascades, renvoyant l’image de la Terre-Mère… On y croise aussi de simples « humaines », amoureuses d’un homme, parfois de deux, et projetées dans les mouvements du désir, de la passion, de l’obsession et de leurs conséquences forcément malheureuses, voire tragiques.

Victimes ou tentatrices, reines ou sorcières, dévoreuses d’hommes ou jeteuses de sort, elles sont immortalisées dans des compositions qu’Ana ALCAIDE a cherché à faire sonner à la fois modernes et anciennes, avec de fréquentes connotations médiévales. Le son du nyckelharpa y est évidemment pour quelque chose, et colore fatalement le disque de teintes sonores renvoyant aussi à la world music scandinave, de même que certains traits mélodiques, lignes de chants, chœurs et polyphonies vocales qui, ça et là et de manière subreptice, font penser aux univers de GJALLARHORN, de HEDNINGARNA ou de VÄRTTINÄ.

Mais plein d’autres couleurs habitent les pièces d’Ana ALCAIDE. En fait, chaque composition a fait l’objet d’arrangements spécifiques, faisant intervenir des percussions afro-brésiliennes, moyen-orientales ou basques (txalaparta) et, selon les cas, un luth médiéval, un psaltérion, un santour, un bouzouki, des guitares espagnole ou baroque, des whistles, une flûte turque (ney), une flûte mexicaine (moxeňo), une vièle à roue, un accordéon, etc., et des ambiances concoctées avec des nappes de claviers ou des bruitages naturels (eau, oiseaux…). La profusion des arrangements rappelle de même l’univers de Loreena McKENNITT, dont Ana ALCAIDE serait en quelque sorte la cousine méditerranéenne, mais avec une approche et des choix instrumentaux et thématiques personnels.

Leyenda fait donc montre d’un univers musical assez riche et dont les échos émotionnels soumettent à nos oreilles le goût de l’étrange, de l’énigmatique, du dramatique et du féerique, du magique et du méditatif, du nocturne et du lumineux. C’est à une exploration approfondie de la psyché féminine à travers les âges et les cultures que nous convie l’artiste tolédane. Il reste à espérer que cet ouvragé et séduisant recueil de contes et légendes ré-imaginés contribuera à faire d’Ana ALCAIDE une véritable « leyenda » des musiques du monde…

Site : www.anaalcaide.com

Label : www.arcmusic.co.uk

Stéphane Fougère

 

 

Laisser un commentaire