ARANIS en suspension

Print Friendly, PDF & Email

Il fallait bien une triste nouvelle pour démarrer l’année 2018 : le groupe de musique de chambre contemporaine belge ARANIS met un terme – au moins provisoire – à ses activités artistiques, après 16 ans et sept albums (le dernier étant consacré à une relecture du répertoire du groupe NIRVANA, Smells like… ARANIS). Il s’en explique dans un communiqué :

« Dans le climat politique actuel, il n’est malheureusement plus possible de se développer en tant que groupe. Nous mettons la barre haut pour nous-mêmes et nous essayons de nous surprendre et de surprendre notre public. Pour créer un nouveau programme de musique, nous pouvons facilement travailler pendant deux ans.
C’est le temps nécessaire à l’écriture, à l’entraînement, à la mise en scène, à la promotion, à la vente, à la vente, à la vente, à la vente…
Mais la politique culturelle actuelle entraîne une réduction des coûts de production pour les réalisations moins commerciales et moins de possibilités pour les nouvelles productions artistiques.
Pour travailler professionnellement, il faut un nombre minimal de concerts avec un programme de formation pour la création d’un nouveau programme.
Ces exigences de base ne seront plus organisées.
C’est pourquoi nous avons décidé d’arrêter (provisoirement) avec ARANIS. Bien sûr, nous pensons que c’est très regrettable. (…) Nous espérons que, dans les années à venir, il y aura un changement dans le domaine de la culture (même si nous gardons notre cœur).
Et s’il y a des possibilités de retour, nous continuerons à travailler sur de nouveaux programmes d’ARANIS. »

La cessation d’activité d’ARANIS sera toutefois « progressive » puisque le groupe va continuer à assurer quelques concerts pour la saison 2018-19. Souhaitons que cette mise en suspens ne soit qu’une période de « vacances prolongées »… À bientôt, ARANIS ! Et merci pour tous les ponts artistiques et musicaux que vous avez construits.

 

 

 

Laisser un commentaire