ARTICLE XI – Live in Newcastle

30 vues
Print Friendly, PDF & Email
ARTICLE XI – Live in Newcastle
(Discus Music)

Voici donc le deuxième album, live cette fois, d’ARTICLE XI, une formation de jazz expérimental de très haute volée dirigée par Anton HUNTER. Le premier album s’appelait d’ailleurs tout simplement ARTICLE XI. Et pourquoi ce nom ? Cela fait tout bêtement référence à l’article 11 de Convention européenne des droits de l’homme : “Toute personne a droit à la liberté de réunion pacifique et à la liberté d’association…” De là à faire de cet article 11 un groupe de jazz pratiquant le hors-piste, il suffit d’y penser !

D’autant qu’Anton HUNTER ne fait appel qu’à la crème de la crème en matière d’improvisateurs. Il faut dire aussi qu’Anton HUNTER ne vise que la perfection, intensément, absolument. Et il semble y avoir réussi ou tout comme aux oreilles extrêmement exercées de Lee HENDERSON de Big Beautiful Noise : « Les gars, ceci est aussi vivant et poignant qu’on peut le rêver. Une inoubliable performance musicale live. Recommandé au plus haut degré ! » Et il n’est pas le seul a avoir apprécié en connaisseur ce Live in Newcastle, puisque Dorf MULDER de Vital Weekly écrit : « Il y a là un tout un champ ouvert pour des improvisations solo mais aussi pour des improvisations collectives. Tout ceci est très libre et les moments les plus aériens alternent avec des périodes plus rythmées. C’est prenant, enthousiasmant. »

En fait, tout cela découle de multiples répétitions basées sur quelques canevas, qui sont travaillés et re-travaillés encore, jusqu’à que tout soit fluide, naturel, parfait. Comme aime à le dire ANANTAKARA, un compositeur belge, “Improviser ne s’improvise pas.” D’ailleurs deux des improvisations de Live in Newcastle étaient déjà présentes dans ARTICLE XI. Sauf que leur matière harmonique a été portée à un plus haut degré encore de beauté et de profondeur. Anton HUNTER ne s’arrête jamais dans sa quête vers le meilleur, l’ultime. Pour lui, le beau n’est jamais assez beau et le parfait toujours à parfaire.

Alors si vous êtes en quête d’improvisations d’un degré phénoménal, stratosphérique, ne cherchez plus. Votre graal s’appelle Live in Newcastle.

Frédéric Gerchambeau

Page : https://discusmusic.bandcamp.com/album/live-in-newcastle-89cd

Label : https://discus-music.co.uk/reviews/148-article-xi-live-in-newcastle

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.