Asmus TIETCHENS – Eisgang

Print Friendly, PDF & Email
Asmus TIETCHENS – Eisgang
(Klang Galerie)

 

Nous ne pouvions pas passer à côté de Eisgang, titre d’un album d’une figure de la mouvance électronique et expérimentale allemande. Ce n’est pas une nouveauté mais la simple réédition d’un album d’abord paru en 1995 en 33 tours sur Korm Plastics puis en format CD en 2002 sur Submergence avec un bonus. Cette toute nouvelle version propose, en plus du bonus de 2002, un autre inédit intitulé Die Barentssee.

Nous écoutons des morceaux plutôt longs, entre 11 et 19 minutes, pour une musique se voulant atmosphérique, « ambient-drone » assez prenante et mystérieuse voire même dark (le dernier titre par exemple qui peut se rapprocher des sonorités de Peter FROHMADER). En fait, c’est une musique qui colle parfaitement avec l’image de la pochette où nous voyons une épave de bateau perdue en plein milieu d’une mer de glace.

Asmus TIETCHENS développe des ambiances minimalistes, glaciales et indus impressionnantes où il est facile de se laisser transporter dans ce paysage froid et silencieux. C’est de toute beauté… Enfin pour ceux qui aiment ce genre de musique sans rythmes, se dévoilant lentement, livrant ses secrets avec parcimonie à force d’écoutes répétées. Ce n’est assurément pas une musique faite pour danser.

Cependant, cela ne va pas empêcher notre imagination de s’emballer très vite.  Les titres ont le pouvoir de faire défiler de nombreuses images dans nos esprits comme d’imposants blocs de glace se déplaçant sur une mer endormie. Les sons nous enlacent d’une douceur glaciale en créant une atmosphère singulière où se mêlent  des sentiments divers, de totale solitude, de mélancolie, de perdition mais aussi de peur invisible, du fait d’être dans un environnement pas vraiment hospitalier, sévère et froid. Le troisième morceau en particulier nous plonge dans un décor terrifiant, en pleine tempête de neige, avec ce souffle intense, ce vent continu tel un chant de miséricorde à vous rendre totalement fou.

Eisgang est un album puissant avec de très beaux soundscapes. Il montre aussi et surtout que TIETCHENS est un de ces musiciens ayant une discographie riche, intense et variée comprenant aussi des disques très rythmés (comme ceux parus sur Bureau B) et d’autres plus difficiles d’accès, parfois même à la limite de l’écoutable.

Cédrick Pesqué

Sites : www.tietchens.de 

 www.klanggalerie.com

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.