Àwon Ojìsé Olorun : Popular Music in Yorubaland 1931-1952

Print Friendly, PDF & Email
Àwon Ojìsé Olorun : Popular Music in Yorubaland 1931-1952
(British Library /Savannahphone)

Ce disque est intéressant à plus d’un titre. Il évoque la musique d’un peuple mal connu et présente des enregistrements historiques et rares provenant de la British Library et collectés au début de l’industrie nigériane du disque dans le pays yoruba, partagé par les colons anglais entre les actuels Bénin, Nigéria, Togo et Ghana.

Les 19 titres de ce CD permettent de découvrir une grande diversité de styles, des musiques rituelles (la culture yoruba est très influencée par un ensemble complexe de cultes traditionnels mais aussi par l’Islam) ou de divertissement et d’entendre les grands noms de l’époque comme Abibu OLUWA,
considéré comme un des plus importants musiciens nigériens du XXe siècle.

Les notes du livret contiennent les traductions commentées (en anglais) des paroles et évoquent aussi bien les interprètes
des morceaux que les influences extérieures qui ont façonné les différents styles musicaux du pays.

On comprend mieux ainsi les genres populaires de la fin du XXe siècle comme les styles sakara, apala et surtout la juju music, apparue dans les années 1930 et issue de la rencontre de populations d’origines diverses venues travailler dans la ville portuaire de Lagos.

Ce style se développera plus tard dans les mains des deux supers stars du genre : le grand CHIEF COMMANDER EBENEZER OBEY et KING SUNNY ADE.

Mais ça, c’est une autre histoire…

Frantz-Minh Raimbourg

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.