Bara SAMBAROU – Gambari 79 (CD + DVD)

85 vues
Print Friendly, PDF & Email
Bara SAMBAROU – Gambari 79 (CD + DVD)
(Totolo / Harmonia Mundi)

Né en 1946 dans un village situé à une soixantaine de kilomètres de la ville de Mopti, au Mali, Bara SAMBAROU est descendant d’une famille de griots Peul. Disciple du célèbre Hamadoun BIRINTI DJIGA, il compose ses premières chansons dès le début des années 1960 et sa notoriété grandit dans tout le Mali.

Jouant du hoddu (luth à quatre cordes aux sonorités entre basse et tambour, cousin du oud oriental), il est connu aussi pour sa verve et son humour féroce. Son style est composé de longues mélopées entrecoupées de passages chantés, que certains pourront comparer à une certaine forme de blues rural.

Bara SAMBAROU va vite se faire connaître en dehors de son pays natal et va connaître un certain succès dans toute l’Afrique de l’ouest. Ali FARKA TOURE dira même de lui que « S’il avait un maître, ce serait Bara ! ».

C’est avec Gambari qu’il devient la référence des griots Peul. L’enregistrement que nous pouvons entendre a été réalisé sur une cassette audio. Il a été restauré et nous pouvons entendre le musicien, accompagné de son instrument, chanter-conter son morceau “fétiche” au cours d’un concert en 1979 (ainsi que d’autres variations sur le même thème).

Gambari, composé en sept parties, fait référence à l’étoffe que les Diawando (commerçants peuls) offrent à leurs épouses une fois les négoces terminés. Ce morceau est devenu depuis l’hymne de cette population et son créateur le remet au goût du jour régulièrement.

Un DVD de vingt-cinq minutes accompagne le CD. Écrit par Jacques DENIS et Jean DUCASSE sous la direction de Sandrine CHEVASSU, ce beau documentaire (sélectionné pour l’édition 2008 du Festival du Film des Musiques et Peuples du Monde de Toulouse) nous emmène à Konsa, le village natal du “patron” des griots Peul.

Derrière la beauté de sa musique, le musicien se confie à la caméra, évoque le pouvoir de son hoddu et nous découvrons un personnage exceptionnel, respecté et admiré par ses amis et ses voisins.

Même si la musique de Bara SAMBAROU est moins facile d’accès que le blues d’Ali FARKA TOURE ou les “Variations Mandingues” d’un Toumani DIABATE, nous avons là un disque essentiel pour aller à la rencontre de la culture Peul.

Frantz-Minh Raimbourg

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.