BELEDO – Seriously Deep

22 vues
Print Friendly, PDF & Email
BELEDO – Seriously Deep 
(Moonjune Records)

Jose Pedro BELEDO est un multi-instrumentiste, principalement guitariste et pianiste, d’origine uruguayenne, habitant à New York, et natif de Montevideo. Le premier album de Jose Pedro BELEDO sur Moonjune Records, Dreamland Mechanism, était déjà une merveille aux multiples facettes. Soutenu par un groupe de sommités du jazz-fusion progressive moderne (avec pour commencer Gary HUSBAND, Dewa BUDJANA et Lincoln GOINES…), le maestro de la guitare new-yorkais d’origine uruguayenne y exposait non seulement son jeu de guitare virtuose, mais aussi ses énormes talents sur une variété éblouissante d’instruments (guitare acoustique, piano acoustique, violon, accordéon, Fender Rhodes, Mini Moog, guitare basse fretless, excusez du peu…). Les compétences de Jose Pedro BELEDO en tant que compositeur et arrangeur y étaient également mises en valeur. Du jazz intime à la fusion flamboyante, en passant par la musique du monde et le prog rock majestueux, Dreamland Mechanism tutoyait les plus hauts sommets de ces différents genres. Et voici maintenant que sort Seriously Deep, avec Kenny GROHOWSKI à la batterie et Tony LEVIN à la basse. Deux monstres dans leur domaine respectif.

Que dire déjà des états de service, comme on dit, de Kenny GROHOWSKI, qui sont impressionnants, puisqu’il a, entre autres, joué avec John ZORN, John MEDESKI, IMPERIAL TRIUMPHANT, ainsi qu’avec l’incarnation la plus récente de BRAND X ? Mais doit-on encore évoquer ceux de Tony LEVIN, qui a officié avec Paul SIMON, John LENNON, Peter GABRIEL, David BOWIE and KING CRIMSON ? On est donc là clairement dans le stratosphérique. Et encore n’avais-je pas mentionné la présence de Jorge CAMIRUAGA au vibraphone, ni celles de Kearoma RANTAO et de Boris SAVOLDELLI au chant.

La pièce maîtresse de ce nouvel album est l’arrangement très subtil et indéniablement personnel de Jose Pedro BELEDO de la composition d’Eberhard WEBER, Seriously Deep, parue à l’origine sur l’album d’ECM de 1978 Silent Feet. D’une durée de plus de 14 minutes, le morceau, avec sa mélodie dense mais d’une douceur gracieuse, voit Jose Pedro BELEDO s’exprimer d’une manière sinueuse à la guitare électrique et au piano acoustique, accompagné en cela par un Tony LEVIN plutôt méditatif à la basse, ce qui donne au final une performance magnifiquement équilibrée.

Le fait que l’album comporte à la fois de la musique écrite et improvisée est au cœur de l’approche de Jose Pedro BELEDO. Ce qu’il explique de cette façon : « J’aime m’assurer que les musiciens ont tout le matériel à l’avance et que les arrangements sont déjà digérés au moment où nous arrivons en studio. Ensuite, les improvisations se dérouleront sans stress. J’ai tendance à tout écrire, mais ce n’est pas pour enfermer les gens dans ce qui est écrit mais dans l’espoir que cela créera un cadre de points infinis qui élargira les possibilités d’expression. Les improvisations sont un aspect qui occupe plus de 50 % de mes compositions et quand il s’agit de jouer de la guitare, c’est l’aspect qui me permet d’exprimer mon vrai moi. »

Autant dire que ce nouveau Seriously Deep ravira à coup sûr les amateurs les plus exigeants en matière de jazz-fusion !

Frédéric Gerchambeau

Page label : https://beledo-moonjune.bandcamp.com/album/seriously-deep

YouTube player

Laisser un commentaire