CALIORNE – Rock Noz Band

Print Friendly, PDF & Email
CALIORNE – Rock Noz Band
(Autoproduction)

 

Nous avions déjà eu l’occasion de parler de CALIORNE, tout d’abord dans un dossier consacré au rock celtique en 2009 et ensuite à l’occasion d’une chronique du CD quatre titres paru en 2010. Nous guettions depuis la venue d’un album plus conséquent. Ce dernier a désormais vu le jour sous le titre Rock Noz Band.

Ce dernier résume d’ailleurs bien la formation, un groupe de rock, mais également de musique à danser, en particulier bretonne. CALIORNE est composé de six musiciens utilisant une palette sonore plutôt riche (guitares acoustiques et électriques, basse, claviers, batterie ainsi que cornemuses, bombarde, flûtes, clarinette auxquels s’ajoute le chant). Il s’agit là du premier CD longue durée à consonance véritablement celtique, même si le tout est saupoudré des diverses influences revendiquées par les musiciens.

À dominante instrumentale, l’album est constitué de danses diverses (plinn, gavotte, kost ar c’hoad, rond de Saint Vincent, cercle circassien). L’ambiance est du reste donnée dès le premier titre, Eridal (anacyclique de laridé). La musique est énergique tout en évitant le piège d’être trop rentre-dedans. Le son rock de la guitare électrique et de la batterie est bien présent tout au long de l’enregistrement, mais la cornemuse n’est jamais en reste et l’association entre les instruments se passe sans encombre (le très jazzy Trad ha rock, Scottish Purple).

Sur ce point, on ressent une parenté avec les SONERIEN DU qui sont passés maîtres dans l’art du dosage entre rock et traditionnel. Deux titres de la démo de 2010 ont d’ailleurs été retravaillés pour coller à l’ensemble, Paul Caliorne (qui s’orthographiait auparavant Polkaliorne) et La Kro, star de la boite.

Deux chansons figurent au programme. La première, Friponne, reste dans l’esprit général de l’album et s’y insère sans difficultés. La seconde, Coulé à pic, qui est également le dernier titre du CD, fait par contre davantage penser à ce qu’était CALIORNE avant de se tourner vers la musique celtique. Le morceau ne contient aucun instrument traditionnel même si le thème évoqué (le naufrage, sujet sensible en Bretagne) fait qu’il trouve sa place dans le répertoire sans incongruité.

Rock Noz Band est un album bien maîtrisé. On espère qu’il permettra à CALIORNE d’élargir son audience.

Didier Le Goff

Site : www.caliorne.fr

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.