BIOTA – Half a True Day

BIOTA – Half a True Day (ReR Megacorp / Orkhêstra) BIOTA, groupe fondé en 1979 à Fort Collins, dans le Colorado, fut d’abord connu sous le nom de MNEMONIST ORCHESTRA, c’est-à-dire comme l’orchestre attitré des MNEMONISTS, un groupe de peintres et de vidéastes d’avant-garde versés dans la création sans filet en public et sur scène. Et c’est exactement le propos […]

Lire la suite...

John GREAVES – Verlaine

John GREAVES – Verlaine (ZigZag Territoires / Harmonia Mundi) Depuis une bonne vingtaine d’années qu’il vit en France, John GREAVES n’a fait usage de la langue française dans ses opus musicaux qu’avec une prudente parcimonie. Hormis un hommage à Marcel DUCHAMP et une reprise de Georges BRASSENS, le musicien et chanteur gallois a généralement préféré laisser d’autres donner de la […]

Lire la suite...

URNA – Au-delà du folk mongol

URNA Au-delà du folk mongol Comme dans toutes les cultures musicales, il y a en Mongolie des artistes qui ne savent pas se satisfaire du rôle de simple représentant musicologique appliqué et révérencieux. La chanteuse Urna CHAHAR-TUGCHI est de ceux-là. Pourtant, il n’y a nul doute à avoir sur l’origine de son répertoire et de son inspiration. URNA vient en […]

Lire la suite...

DANGAA – Altai

DANGAA – Altai (Blue Flame) Dès lors que le folklore d’une région ou d’un pays du monde commence à intéresser le public occidental ainsi que le marché de la world music, il se trouve toujours un artiste pour sacrifier son bagage traditionnel sur l’autel du modernisme fusionnel. En Mongolie, Dangaa KHOSBAYAR, jeune soliste de chant diphonique né dans les montagnes […]

Lire la suite...

EGSCHIGLEN – Mélodies de la Mongolie d’aujourd’hui

EGSCHIGLEN Mélodies de la Mongolie d’aujourd’hui Voici sans doute le groupe mongol qui doit faire le plus parler de lui à travers le monde. Bien sûr, on ne le sait pas encore en France, mais EGSCHIGLEN joue pour la musique mongole un rôle équivalent à celui de HUUN-HUUR-TU pour la musique touvaine, tant sa musique séduit par l’immense variété de […]

Lire la suite...

Ensemble TUMBASH – Mongolian Impressions : Ayalguu (Vol. 1) – Höömij (Vol. 2) – Urtyn Düü (VOl. 3)

Ensemble TUMBASH – Mongolian Impressions : Ayalguu (Vol. 1) – Höömij (Vol. 2) – Urtyn Düü (Vol. 3) (Face Music) Les quatre musiciens qui ont formé l’Ensemble TUMBASH en juin 1999 se sont tous connus à l’Académie de musique de Oulan-Bator, la capitale de la Mongolie. Le nom TUMBASH a été choisi en rapport avec un conte mythologique indien qui […]

Lire la suite...

Chansons des gorges froides, 2e partie : La Mongolie

Chansons des gorges froides, 2e partie : La Mongolie Bienvenue dans cette deuxième étape de notre trekking à travers les expressions musicales du Grand-Est oriental centrées sur le chant de gorge et les vièles à tête de cheval. Effleurée dans notre précédente étape avec juste deux formations bouriato-mongoles, la tradition musicale de Mongolie fait l’unique objet de ce deuxième volet.

Lire la suite...

NAMGAR – Un écho de Bouriatie

NAMGAR Un écho de Bouriatie Bien que résidant à Moscou, le quartet NAMGAR a lui aussi décidé de faire de l’unité culturelle entre Mongols et Bouriates son cheval de bataille artistique. Son répertoire est constitué de chansons et de mélodies que partagent les peuples bouriates et mongols. Des liens culturels ancestraux connectent en effet ces deux peuples, en dépit de […]

Lire la suite...

URAGSHA – Instrumental and Vocal Music from Buryatia and Mongolia

URAGSHA – Instrumental and Vocal Music from Buryatia and Mongolia (Global Village) Voici une éloquente collection de chants bouriates et mongols traditionnels et de chants plus contemporains interprétés par un trio dont le patronyme relève d’un positivisme basique mais efficace, puisque “Uragasha” signifie “En avant !”. Constitué du couple Sayan et Erzhena ZHAMBALOV, deux artistes, auteurs et compositeurs réputés provenant du […]

Lire la suite...

BOLOT BAIRYSHEV et NOHON SHUMAROV – Les Chamanes de l’Altaï

BOLOT BAIRYSHEV et NOHON SHUMAROV Les Chamanes de l’Altaï Bordée par le Kazakhstan, la Chine et la Mongolie, la République autonome de l’Altaï, dont le mont Ak-Sümer culmine à 4506 mètres d’altitude, est à l’instar de Touva un important creuset de la spiritualité chamanique. Le chant diphonique y est aussi grandement pratiqué et il est en général intégré à l’une […]

Lire la suite...
1 98 99 100 101 102 104