Catrin FINCH & Seckou KEITA – Soar

Print Friendly, PDF & Email
Catrin FINCH & Seckou KEITA – Soar
(ARC Music)

Catrin FINCH est galloise et Seckou KEITA est sénégalais. A priori, ça n’a rien à voir. Sauf qu’ils sont tous les deux harpistes à leur manière, des maîtres en leur matière, harpe classique pour elle, kora pour lui. Deux instruments à cordes pincées aux sonorités si distinctes, et qui délivrent pourtant une seule belle et pleine alchimie quand Catrin et Seckou jouent ensemble. Là, on ferme juste les yeux et on se laisse bercer par leurs harmonies croisées, c’est unique, c’est magique.

Le mariage des timbres est parfait, le mélange saisissant, apaisant, enchanteur. Dans ce monde en crise où les peuples ont tendance à se recroqueviller sur eux-mêmes, il est bon de voir et surtout d’écouter que Catrin FINCH & Seckou KEITA, et leurs harpes sont la preuve que la musique, en dépassant par essence les clivages, aura toujours son rôle à jouer pour remettre les hommes de nouveau sur la voie de l’union, de l’amitié et de la fraternité.

Mais Soar est aussi un album qui a de la mémoire et qui rappelle que blancs et noirs n’ont pas toujours été amis, les premiers ayant mis les seconds en esclavage. Les Anglais en ont fait commerce, les Américains en ont fait leur main-d’œuvre servile et les Français, oui, les Français… mais c’est si loin maintenant me direz-vous… pas si sûr, l’esclavage existe toujours de par ce vaste monde.

C’est pour cela que ce Soar est si précieux. Il nous rappelle l’indicible cruauté au travers de l’indicible beauté. Cependant, quand les peuples d’Afrique ne sont pas transportés d’un bout à l’autre de la planète en tant qu’esclaves selon l’usage ancien, ils s’entassent désormais d’eux-mêmes dans des embarcations de fortune en espérant voguer vers de lointains paradis. C’est que nous conte encore cet impeccable et implacable Soar sous ses allures si trompeuses de sereine innocence.

Irremplaçable dans sa douceur et sa splendeur, Soar nous raconte néanmoins que rien n’est jamais gagné à jamais, que l’homme sera toujours un loup pour l’homme, mais que la victoire est possible, magnifique et cependant si fragile. Vous l’avez compris, Soar est un album indispensable, à écouter et à réécouter par plaisir, à méditer et re-méditer par humanité.  

Frédéric Gerchambeau

Site : www.catrinfinchandseckoukeita.com/

Label : www.arcmusic.co.uk/

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.