ELECTRIC BAZAR CIE – Preachin’ Songs

Print Friendly, PDF & Email
ELECTRIC BAZAR CIE – Preachin’ Songs
(Autoproduction/L’Autre Distribution)

C’est l’histoire d’un groupe acoustique brestois qui a démarré en 1999 en semant la fête dans les rues, principalement avec un répertoire inspiré des musiques de l’est et tziganes. Puis il s’est retrouvé à jouer dans des bars et des salles, à tourner dans les pays de l’Est et un peu partout en Europe, en a profité pour mettre de l’électricité dans ses instruments et se rebaptiser ELECTRIC BAZAR CIE. En 2005, le groupe a sorti un premier album qui a pour nom son ancien patronyme, Retire tes doigts. Treize ans et cinq disques plus tard, ELECTRIC BAZAR CIE sort un nouveau CD, Preachin’ Songs, issu de son spectacle sous chapiteau, Rock’n roll is your mission, créé deux ans auparavant et toujours en activité.

Inspiré par le rock’n roll des années 1950 dans son jeu de guitare, notamment par le jeu rageur Eddie COCHRAN, Etienne GRASS a plusieurs cordes vocales à son arc et son chant est à la fois puissant et râpeux, voire écorché, quelque part entre Tom WAITS, Screamin’ Jay HAWKINS et Louis ARMSTRONG, que l’on croirait carrément réincarné sur You got a gun, sur lequel s’invitent un trombone et un cornet. Guillaume Le GUERN (saxophone baryton et clarinettes), Jonathan CASERTA (basse, orgues), Rowen BERROU (batterie, percussions, choeurs) apportent des couleurs allant du blues aux musiques de transes du monde (gnawa, soufie, haïtienne avec le vaudou, tarentelle…), agrémentées de touches de jazz, de punk, de musique de fanfare, et d’un soupçon d’énergie cosmique et planante (le sombre Coffin or Ashes avec son orgue de barbarie qui apporte une touche de légèreté).

La mission du groupe consiste à prêcher la bonne parole du rock’n roll et de sauver les âmes perdues en répandant la transe. A l’écoute des dix titres de cet album, il semblerait qu’il ait toutes les chances d’en sauver un grand nombre, avec ses textes qui évoquent la religion et le rituel en restant dans un esprit résolument festif et rock cultivant l’humour (J’aime comme les hippies aiment, Is it your fault Maria, Rock’n roll will make you sane) et ses arrangements envoûtants.

Sylvie Hamon

Site : www.electric-bazar.net

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.