Ensemble ÜCH SÜME-R – Traditional Songs of the Khakass and the Altaï People

Print Friendly, PDF & Email
Ensemble ÜCH SÜME-R – Traditional Songs of the Khakass and the Altaï People
(Face Music)

Nous n’avions pas eu encore l’occasion de le mentionner, mais la Khakassie, république autonome liée à la Russie sibérienne et bordée au sud par Altaï et Touva, possède également des représentants artistiques tout aussi méritants que ceux des pays voisins qui se sont fait une place dans le champ international de la world music, comme HUUN-HUUR-TU, YAT-KHA et SAINKHO pour Touva, ou EGSHIGLEN, URNA et ALTAÏ-HANGAÏ pour la Mongolie.

Formé en novembre 2000, l’ensemble ÜCH SÜME-R s’est déjà taillé une réputation à travers sa collaboration avec le théâtre d’ombres et de marionnettes khakasses “Skazka” dans le spectacle Altyn Ayakh. Puisant son inspiration dans la mythologie épique de Khakassie, ce spectacle a déjà été présenté en mars 2004 à Vandoeuvre-les-Nancy.

ÜCH SÜME-R, apparemment déjà auteur d’un premier CD en 2001 dont la diffusion n’a pas dû dépasser la montagne altaïque du même nom, est un trio folk dont les musiciens sont tous chanteurs et multi-instrumentistes.

La palette instrumentale qu’ils déploient est globalement identique à celle employée en Altaï ou à Touva, quand bien même les noms ne sont pas les mêmes : ÜCH SÜME-R pratique le luth à deux cordes “khomys”, le dulcimer “chatkhan”, la guimbarde “temir khomys”, la flûte “khobyrak”, le tambour “tuur”, et très occasionnellement le fiddle “yykh” et la crécelle “orba”. Le chant harmonique “kaï”, l’équivalent du “khöömei” touvain, y est de même amplement pratiqué puisque nos artistes maîtrisent grandement les trois techniques, “sygyt” (aux sons hauts, “sifflés”), “karkiraa” (aux sons bas) et “khoomoi” (sons hauts et bas en simultanéité).

Le trio présente sur ce CD un répertoire très varié allant du thème de danse chamanique à l’épopée narrative, en passant par toutes sortes de contes et de chansons empruntés aux traditions khakasses et altaïques. Mais là où, sur d’autres albums ou lors de concerts, les groupes sont en fait des regroupements conventionnels de talents présentant à tour de rôle leurs répertoires solistes, ÜCH SÜME-R offre indéniablement une musique de groupe, collectivement arrangée, chacun intervenant sur chaque morceau sur un instrument ou sur un autre, ou s’exprimant à travers une technique vocale différente.

Cela nous vaut des arrangements très subtils qui donnent encore plus de contrastes colorés et de profondeur onirique aux pièces proposées. Cordes et percussions dessinent à grands cernes la rusticité du sol montagneux, tandis que flûte et chant de gorge y font se manifester une dimension plus aérienne, parallèle… chamanique en somme.

La particularité d’ÜCH SÜME-R est aussi de compter dans ses rangs une artiste féminine qui, outre ses performances au dulcimer, chante elle aussi. Or, comme on le sait, les femmes, en Sibérie, ne pratiquent guère le chant de gorge. À la place, TOMA (c’est son nom) déploie un splendide timbre de voix éthéré qui contraste merveilleusement avec les rugosités gutturales de ses deux compagnons, EMIL et ERTUK. Tous trois usent de leurs multiples talents pour accentuer, et peut-être même repenser, le relief spirituel de leur répertoire et enchantent l’oreille occidentale, quand bien même l’histoire du peuple et de la langue khakasses lui est inconnue.

Ce faisant, et comme d’habitude avec le label suisse Face Music (qui avaient déjà révélé les artistes altaïens BOLOT et NOHON), le livret comporte de nombreuses informations sur l’histoire et la religion de la Khakassie, ainsi que sur l’instrumentation et les techniques vocales à l’œuvre chez ÜCH-SÜME-R.

Aussi, plutôt que d’attendre passivement et négligemment la sortie du prochain album de HUUN-HUUR-TU, précipitez-vous sur celui-ci ; il devrait largement combler votre soif d’émerveillements sibériens.

Stéphane Fougère

Label : www.face-music.ch

(Chronique originale publiée dans
ETHNOTEMPOS n°18 – janvier 2006)

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.