FLEUVES et PLANTEC – Soirée électro trad’ à la MLC Les Saulnières au Mans, mars 2019

Print Friendly, PDF & Email

 

FLEUVES et PLANTEC
Soirée Electro-Trad

à la MLC Les Saulnières au Mans

le 2 mars 2019

 

Avant 2015, le département de la Sarthe ne comptait aucune structure labellisée Scène de Musiques Actuelles. Plusieurs associations, principalement situées au Mans, se sont regroupées pour monter un projet nommé SUPERFORMA, qui est devenu la première Scène de Musiques Actuelles du département. La MLC (Maison des Loisirs et de la Culture) Les Saulnières du Mans fait partie des fondateurs de ce superprojet qui a pour ambition de favoriser la “coopération artistique et culturelle en faveur des musiques actuelles œuvrant à l’échelle de l’agglomération mancelle, à vocation départementale, régionale ou nationale”. Elle propose une programmation essentiellement musicale, principalement de musiques actuelles, jazz, world, chanson française et musique classique. La configuration de la salle, soit entièrement assise, soit avec un large espace debout devant la scène et des gradins surélevés à l’arrière, se prête à la fois à un public de concert et à un public de danseurs.

C’est à une soirée électro trad’ que nous conviait le 2 mars dernier la MLC du Mans avec les groupes FLEUVES et PLANTEC, fort connus en Bretagne d’où ils sont originaires. Bien que leurs propos musicaux soient radicalement différents, FLEUVES et PLANTEC ont pour point commun de proposer de nouvelles compositions de danses bretonnes avec des arrangements modernes auxquels se mêle l’électro pour une transe unique et universelle. Et il existe un public au Mans qui sait fort bien danser, additionné d’amateurs de musiques originales à écouter sur des sièges confortables, qui ont répondu présents pour cette soirée. De plus quelques Bretons, Franciliens et autres provinciaux se sont déplacés parfois de loin pour assister à l’événement.

FLEUVES, qui ouvrait le bal, ne compte que quelques années d’existence et un seul CD à son actif (Fleuves), sorti en 2017. Pourtant, le groupe fait déjà partie des meilleures ventes de son label, Coop Breizh, et est plébiscité par des publics de tous âges et de tous horizons pour son originalité. Composé d’Emilien ROBIC à la clarinette, Samson DAYOU à la basse et Romain DUBOIS au piano Fender Rhodes et aux programmations, le trio distille une musique qui semble couler au rythme d’un fleuve ! Entre le jazz progressif et l’électro-pop feutrée envoûtante, ce groupe à la fois inclassable et susceptible d’accrocher soit les oreilles, soit les pieds (et souvent les deux à la fois) de publics de toutes sensibilités musicales. FLEUVES a interprété principalement des danses de son premier album, avec en avant-première quelques extraits tout aussi appréciés de son second opus, Fleuves #2, qui sortira le 12 avril. Après un grand succès auprès du public de fest-noz en Bretagne et à Paris, FLEUVES commence à se faire connaître au-delà. Ils seront présents notamment au festival Jazz à Vienne le 10 juillet prochain.

PLANTEC, qui succède à FLEUVES, a fêté l’an dernier ses quinze ans d’existence. Après plusieurs changements de musiciens, la formation s’est stabilisée depuis son sixième album (Awen) en 2012 avec ses deux fondateurs, Yannick et Odran PLANTEC (respectivement à la guitare acoustique et à la bombarde), et DJIBRIL aux machines. PLANTEC est depuis longtemps connu au-delà de la Bretagne et même de la France puisqu’il a beaucoup tourné à l’étranger et notamment dans les pays de l’Est. Après deux albums en trio, le groupe a sorti début 2018 son second CD/DVD capté en concert (Live Festival Interceltique de Lorient) sur lequel on peut entendre et voir toute la démesure de sa présence scénique, qu’il n’est pas aisé de décrire avec des mots. “Rock ‘n roll can never die” chantait Neil YOUNG à la fin des 70’s. PLANTEC en est la preuve bien vivante (et aussi bien vivace !) même si son instrumentation ne laisse pas deviner toute sa force. Car au-delà de ses compositions originales de danses bretonnes enveloppées de machines technoïdes, l’énergie et l’attitude de ce trio est plus rock ‘n roll que bien des groupes de rock actuels, avec son jeu de scène à faire pâlir toute une armée de rockeurs et ses superbes projections psychédéliques qui forment un parfait assortiment avec sa musique.

La MLC ne pouvait trouver un meilleur programme pour illustrer un style musical qui gagnerait à être plus connu et davantage mis en avant auprès du jeune public et des adolescents, et son propos qui vise la diversité des propositions musicales et des publics.

Article : Sylvie Hamon
Photos : Sylvie Hamon et Stéphane Fougère

Diaporama photos FLEUVES :

??????

Diaporama photos PLANTEC :

??????

 


Sur téléphones portables et tablettes Androïd, le diaporama photos peut être lu avec le navigateur Puffin Web Browser.


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.