Henri TOURNIER – Souffles du Monde

Print Friendly, PDF & Email
Henri TOURNIER – Souffles du Monde
(Accords Croisés / Harmonia Mundi)

HenriTournier_Soufflesdumonde

Voici typiquement le genre d’album dont la pochette fait tout pour démontrer que le disque à l’intérieur est rempli de bonnes et belles choses à découvrir et à écouter. Eh bien !, ce n’est pas encore assez, et de très loin !

Car dès le Karaburan qui débute magnifiquement l’album, on est littéralement transporté ailleurs. Et dès cet incroyable Karaburan (oui, j’insiste sur ce morceau. Écoutez-le, cela se passe de toute explication), vous comprendrez aussi la signification grandiose et souvent bouleversante de beauté du titre de l’opus, Souffles du Monde.

Oui, il y a de la flûte à vous ravir l’âme, Henri TOURNIER étant un prodigieux flûtiste. Mais il y a aussi et surtout du chant, toutes formes de chants, du plus émouvant au plus étonnant. Et tout ceci, je veux dire tous ces chants, forme comme une carte du monde, une planisphère de l’homme. Car quel est l’instrument commun à tous les humains, même a priori non musiciens ? Il s’agit de la voix.

C’est ce qui rend cet album si sublime et si profond. Car il parle de l’homme, de tous les hommes, de nous, de nous tous. Si tous les humains se mettaient à chanter pour se mettre en harmonie avec le chant de l’autre, de tous les autres, comment la moindre guerre serait-elle possible ? C’est la question de fond que semble en permanence poser cet album, et d’une manière particulièrement réussie et admirable. Et il n’y a pas dans cet opus que des voix à vous chavirer le cœur, il y a également du luth, du koto, de l’harmonium, de la vièle, du tabla et encore d’autres instruments joués par des maîtres en leur art.

Souffles du Monde est un véritable régal pour l’oreille, un voyage passionnant et gourmand au travers des cultures musicales de cette belle planète et une inoubliable leçon d’humanité. Vous en connaissez beaucoup des albums aussi riches, intenses, fascinants et porteurs d’espoir ? Il y en a peu, il faut bien se l’avouer. Voilà pourquoi il ne faut pas passer à côté de celui-là.

Site : www.henritournier.fr/
Label : www.accords-croises.com

Frédéric Gerchambeau

 

 

Laisser un commentaire