Jean-François PAUVROS, Antonin RAYON et Mark KERR au Théâtre Dunois à Paris, octobre 2020

110 vues
Print Friendly, PDF & Email
 
Jean-François PAUVROS, Antonin RAYON et Mark KERR

À tort et au travers

au Théâtre Dunois à Paris, le 3 octobre 2020

Ses 40 ans d’activisme culturel, le label nato avait décidé de les fêter au Théâtre Dunois, dans le XIIIe arrondissement, un antre complice où il avait déjà fêté ses 30 ans. La salle et le label ont partagé tant d’aventures… Ses 40 ans, le label nato devait les fêter, aurait dû les fêter en grande pompe, avec une programmation comprenant pas moins de trois groupes. Mais le difficile contexte sanitaire a imposé de revoir les prétentions à la baisse. Seule une formation a finalement été programmée ce 3 octobre. Mais non des moindres, puisqu’il s’est agi de celle que Jean-François PAUVROS a réuni pour son troisième album chez nato, À tort et au travers (lire notre chronique).

Acteur de première ligne dans la sphère des musiques buissonnières de pointe, le guitariste, chanteur, compositeur et improvisateur s’est donc retrouvé entouré du claviériste Antonin RAYON, avec qui il avait déjà adapté sur scène son album La Belle Décisive, et le batteur tout-terrains Mark KERR. 

Avec cette audace assurée et risquée tout à la fois, le trio nous a embarqués pendant près d’une heure et demie dans une relecture quasi-inversée du répertoire d’À tort et au travers en y ajoutant quelques pièces ou séquences non incluses, passant de la construction à la déconstruction, de l’improvisation à la chanson, du free rock azymuté à des fulgurances textuelles, de la fièvre à la catatonie, du spasme à la décontraction, bref par tous les extrêmes humoraux et soniques dont le groupe est capable, et ce dérèglement des sens a fait un bien fou en ces temps d’austérité existentielle.

Le concert terminé, le disquaire et label Souffle Continu a pris possession de la scène pour retenir quelques chalands devant ses galettes vinyliques et numériques, et la soirée (écourtée) s’est achevée autour d’un verre, à distance raisonnable bien sûr…    

Texte : Stéphane Fougère
Photos : Sylvie Hamon

Diaporama photos :

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.