Joan Francés TISNÈR – 12 Recèptas de J.A. Lespatlut

24 vues
Print Friendly, PDF & Email
Joan Francés TISNÈR – 12 Recèptas de J.A. Lespatlut
(Menestrèrs Gascons)

C’est à une dégustation auditive tout à fait originale que nous convie Joan Francés TISNÈR, chanteur, compositeur et multi-instrumentiste originaire du Béarn, membre du trio occitan de musique gasconne VERD E BLU. Pour ces douze recettes de “cuisine occitane sauce gasconne”, le “chef” Joan Francés TISNÈR, au chant, tambours, accordéon, programmations et samples, s’est entouré d’une belle brochette de cuisiniers : Jakès AYMONINO au chant et à la guitare, Alan CADELHAN aux clarinettes et au bendir, et Mixel ETXEKOPAR aux flûtes (flabuta, xirula).

Aux traditionnels revisités dans une sauce dont le chef garde le secret, celui-ci ajoute ses propres compositions et textes ; ses arrangements tout en finesse, tant sur les voix, les instruments et les “mélanges” osés, sont à la fois étonnants et savoureux, et ne laissent aucune lourdeur sur l’estomac comme sur l’oreille. D’ailleurs, certains se dansent afin d’aider la digestion.

Quelques voix invitées (et peut-être bien aussi quelques extraits de collectages samplés) se sont jointes à eux afin d’épicer davantage ces recettes. Ainsi, on peut profiter par exemple de la recette des Cruspèths (beignets) contée par une femme âgée, accompagnée par les musiciens et samples qui se mêlent au son du bouillon. Afin de tester de nouvelles sauces, les voix parfois sont modifiées… au bon plaisir du chef qui y ajoute un écho ou d’autres effets, et pour celui de l’auditeur qui y trouvera quelques saveurs inédites et agréables.

Et comme dans toute bonne cuisine, on y entend des bruits familiers : un cochon que l’on égorge (pour la recette des Saucissas), un couteau que l’on affûte, de l’huile en train de bouillir, la frappe en rythme du couteau sur la planche à découper, le sifflement de la vapeur et bruit du couvercle en fer, le minuteur, les petites cuillères à l’heure du thé (L’Òra deu tè)… samplés ou joués, et les musiciens n’hésitent pas lorsqu’il le faut à mettre les mains à la pâte en frappant dans celles-ci pour manger en rythme.

Ce disque ce termine par une légère chanson de pêcheurs écrite par notre cuisinier en chef (Sus la mar de mon père, qui dénonce la pollution des mers) où nous est lue la recette… du poulet à la gasconne. On remarquera au passage que, pour accompagner le tout, Joan Francès TISNÈR laisse l’auditeur choisir lui-même ses vins puisqu’il n’y est pas fait allusion, et on se doute que celui-ci ne boira pas l’eau de mer mazoutée qu’il entend.

S’il est impossible à toute personne normalement constituée de manger le tout en un seul repas, il est tout à fait recommandé, en revanche, de savourer ce disque pendant plusieurs heures d’affilée, en étant sûr d’y trouver à chaque écoute de nouvelles saveurs.

Le suspense reste entier pour une dégustation sur scène, mais on en a d’avance l’eau à la bouche. Vous en reprendrez bien en rab’ ?

Sylvie Hamon

Page : https://joanfrancestisner.bandcamp.com/album/12-rec-ptas-de-j-a-lespatlut

(Chronique originale publiée dans
ETHNOTEMPOS n° 17 – juin 2005)

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.