Léo CORRÊA E O FORRO BACANA au Festival Roue Waroch à Plescop, février 2019

Print Friendly, PDF & Email

 

Léo CORRÊA E O FORRO BACANA

Festival Roue Waroch

au Complexe sportif de Plescop

15 février 2019

 

 

Le Festival Roue Waroch de Plescop a démarré le vendredi soir avec un initiation au forro brésilien puis un concert du chanteur et joueur de rabeca (violon) Léo CORRÊA, originaire de Sao Paulo, entouré d’Enora LE SAOUTER, Barbara LETOQUEUX et Enora MAILLOT, les chanteuses et percussionnistes du trio BACANA. Le trio se présente comme un cocktail féminin percussif et vocal, et son album autoproduit en 2017, Hoje Tem!, séduit d’emblée avec ses harmonies vocales et ses arrangements subtils de percussions brésiliennes (pandeiro, zabumba, alfaia, maracas, bolaxão et triangle) auxquelles se mêlent parfois la guitare et aussi quelques invités parmi lesquels Léo CORRÊA sur deux morceaux. 

Il n’est donc pas surprenant de les retrouver ensemble sur une même scène. Alors que le froid hivernal avait en soirée pris possession des rues de Plescop, Léo CORRÊA E O FORRO BACANA n’ont pas tardé à faire monter la température et à nous emmener pour une heure au Brésil. Le quartet qui existe depuis quelques années déjà a enregistré un CD 4 titres, 7 Cores, qui ne manque pas de nous plonger dans l’ambiance. Pour profiter pleinement des compositions ensoleillées du quartet et de l’ambiance chaleureuse et festive de leur bal brésilien, rien ne vaut la totale immersion à laquelle nous avons eu droit pour l’ouverture du Festival Roue Waroch. Un groupe à suivre.

Texte et photos : Sylvie Hamon et Stéphane Fougère

Site : http://www.leocorreaforrobacana.com/

CD : 7 Cores (Autoproduction – 2017)

Diaporama photos :



 


Sur téléphones portables et tablettes Androïd, le diaporama photos peut être lu avec le navigateur Puffin Web Browser.


 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.