LILLIPUT ORKESTRA – Ça urge !

Print Friendly, PDF & Email
LILLIPUT ORKESTRA – Ça urge !
(Linoleum / Musea / Les Allumés du Jazz)

Lilliput-orkestra-ca-urgeCette nouvelle production Linoleum bénéficie d’un superbe travail graphique signé Steffie BAYER sur une pochette cartonnée suffisamment rigide (ce qui n’était malheureusement pas le cas des précédentes références de ce label associatif). Ça Urge !, deuxième album du LILLIPUT ORKESTRA, est ainsi d’emblée attachant, par le seul aspect de cette pochette. Cinq ans se sont écoulés depuis le premier album du LILLIPUT ORKESTRA La Méduse, qui présentait une formule jazz tonitruante empruntant à toutes les tendances.

L’orchestre lilliputien est en fait un quartet composé de Laurent ROCHELLE (clarinette, sax soprano, flûtes, électronique, claviers), Piero PEPIN (trompette, bugle, claviers, machines), Olivier ROUSSE (basse, contrebasse) et Pascal PORTEJOIE (batterie, percussions). Deux joueurs de clavier Fender Rhodes, Lionel MALRIK et Mingo JOSSERAND viennent prêter main forte sur un titre chacun. Même s’il n’évite pas quelques clichés et chorus un peu trop convenus, le LILLIPUT ORKESTRA a le mérite de garder vivace cette tradition d’un jazz mélodique et rythmique qui, avant la déferlante free jazz qu’il engendra, secouait déjà les carcans stylistiques sans tomber dans la cacophonie outrancière. On pense aux précurseurs du free, Charles MINGUS, Eric DOLPHY, George RUSSELL et même Miles DAVIS lorsque celui-ci commençait à titiller les mégawatts.

Le LILLIPUT ORKESTRA affirme justement toute son originalité lorsqu’il se laisse un peu plus habiter par les bruissements de claviers et les sonorités électroniques, comme cela se dessine sur le titre d’ouverture Tableau 1 ou sur Pour Lester, qui vous emporte par sa beauté et par la délicatesse de l’électronique en arrière-plan d’une trompette jouée en sourdine.

Site : http://linoleumproductions.free.fr

Eric Deshayes

Laisser un commentaire