LO’JO – Fonetiq Flowers

Print Friendly, PDF & Email
LO’JO – Fonetiq Flowers
(World Village / PIAS)

Il est passionnément permis de dire que le style de LO’JO est indéfinissable mais reconnaissable entre mille dans sa poésie d’une beauté toujours renouvelée, dans ses voix aux harmonies magiques et à ses dentelles de mélodies tissées au millimètre près.

Et si je vous affirmais que ce Fonetiq Flowers est en soi un véritable voyage, je ne mentirais pas, puisque LO’JO a enregistré cet album avec son studio mobile à Tbilissi, en Géorgie, au Togo, au Bénin, en Chine, dans sa maison communautaire des environs d’Angers et affiné le tout au studio Ferber, avec le producteur Jean LAMOOT (NOIR DÉSIR, Alain BASHUNG).

Mais cela n’a rien d’étonnant pour LO’JO, qui depuis trente ans et quinze albums maintenant, sculpte et dessine le doux, la tendresse et la sensualité. Et quand je parle de LO’JO, je veux dire Denis PÉAN (chant, claviers) et ses complices, Richard BOURREAU (violons, imzad – vièle touareg), Nadia et Yamina NID EL MOURID (voix, percussions, kora) et Baptiste BRONDY (batterie, percussions), qui tissent ensemble une réalité musicale alternative.

Dans l’onirisme enchanteur et rassérénant des Fonetiq Flowers, on se ballade autant dans l’Afrique maghrébine (J’allais) comme dans un Paris assombri (Tu Neiges), on flâne à Belleville, à Pigalle, on fait un tour au Café des immortels, on rencontre les Innombrables, on croise une Petite Slameuse (« frêle belle comme Fréhel »), et tout un tas d’impressions et de « gracieuses nostalgies »… L’instrumental qui termine l’album rappelle étrangement un passage de Rock Bottom, assurément l’album le plus connu de Robert WYATT. Il faut y voir un clin d’œil appuyé et assumé à ce musicien que Denis PÉAN admire tant qu’il l’avait invité sur le précédent album de LO’JO, Cinema el Mundo.

La grande classe, quoi !

Frédéric Gerchambeau

Site : www.lojo.org

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment vos données de commentaires sont traitées.