Manuel BIENVENU – Glo

42 vues
Print Friendly, PDF & Email
Manuel BIENVENU – Glo
(Autoproduction)

Je vous ai déjà parlé de Manuel BIENVENU. C’était en mai 2016, à propos de son album Amanuma. Classé “Choc 2015” par la prestigieuse revue CLASSICA, cet album était juste époustouflant par ses mélodies envoûtantes, la qualité à tomber par terre des arrangements et mille autres finesses. Vous l’avez déjà compris, avec Manuel BIENVENU, nous sommes dans le stratosphérique et il n’y a même pas de doute à se faire sur la qualité exceptionnelle du nouveau Glo dont je vais vous parler maintenant.

Ce qui est par ailleurs exceptionnel également, c’est la sortie d’un nouvel album de Manuel BIENVENU. Rendez-vous compte, Glo n’est que son quatrième opus en vingt ans ! Autant comprendre que ce compositeur atypique ne laisse pas s’échapper dans la nature un nouvel album dont il ne serait pas à 1000 % hyper-satisfait. C’est ainsi que Glo donne à entendre la pop manifestée dans son concept le plus extrêmement qualitatif, poussée à son plus haut degré possible de perfectionnisme acharné.

Manuel BIENVENU manœuvre totalement hors-piste, sans relation aucune avec les conventions, les limitations ou les attentes de quiconque. Seule l’envie compte, et la perfection de l’envie dans sa méticuleuse réalisation. Pour Manuel BIENVENU, un morceau ne peut être qu’un joyau concrétisé dans une envie admirablement taillée. Nous ne sommes plus dans le simple domaine musical, mais dans l’orfèvrerie maximale. On se réfèrera sans doute à Robert WYATT, à Jacques THOLLOT, à David SYLVIAN, à Brian ENO ou à Fred FRITH. Avec raison et en même temps trop précipitamment.

Car la pop ultime et maniaque de Manuel BIENVENU n’appartient qu’à lui, artisanale et charmeuse, étrange jusque dans son évidence. Bien sûr, l’auditeur est sollicité tout en étant à la fête. À lui de s’ouvrir, de prendre part, de se réjouir comme il se doit de ce trop-plein de liberté et d’altitude. Camouflage ouvre le bal, porté par une séquence hypnotique et la voix éthérée, presque irréelle, du multi-instrumentiste. Suivent un Subnova pétri jusqu’à l’infini de subtilités et un Passing Shot raffiné et délicat. Et tout est ainsi, à la fois offert et à conquérir.

Glo est une pure merveille, un trésor pour l’oreille ; à l’auditeur d’être ambitieux et de se faire chercheur d’or.

Frédéric Gerchambeau

Site : www.manuelbienvenu.com/

Label : https://microcultures-records.fr/

Page : https://microcultures.bandcamp.com/album/glo

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.