MELOCHE/ARCHER/ROBAIR/HODNETT – The Sincerity Of Light

Print Friendly, PDF & Email
MELOCHE/ARCHER/ROBAIR/HODNETT – The Sincerity of Light
(Discus Music)

Pas besoin ici de fausse modestie, la simple vérité suffit. MELOCHE, ARCHER, ROBAIR, HODNETT. On pourrait écrire un livre entier riche et dense sur chacun ou chacune de ces artistes. C’est juste vous dire le niveau exceptionnel de ce quartet, et la chance même de voir ces quatre noms associés en un seul quartet, chacun étant par ailleurs expert ou experte dans son domaine. La raison de ce quartet est en fait à chercher dans l’amitié qui liait déjà MELOCHE et ARCHER. Ils avaient en effet déjà joué ensemble en 2006 dans le OUTWARD SOUND ENSEMBLE pour le fantastique album Thunder in a Clear Sky.

Depuis, Chris MELOCHE avait continué à faire des boucles hypnotiques avec ses guitares pour d’autres formations de très haut niveau et dans d’autres albums exceptionnels, leur liste est impressionnante, et Martin ARCHER avait continué sa fabuleuse carrière de multi-instrumentiste, notamment au sein de COMBAT ASTRONOMY et de l’ORCHESTRA OF THE UPPER ATMOSPHERE. Il est par ailleurs le fondateur du label Discus, celui-là même sur lequel sort The Sincerity of Light.

Autant dire que MELOCHE et ARCHER se connaissent bien, s’apprécient et qu’ils auraient très pu monter un passionnant projet juste en duo. Mais ils ont décidé d’inviter deux autres artistes à les rejoindre. Il y a d’abord Gino ROBAIR, compositeur et improvisateur américain, batteur, percussionniste et spécialiste du traitement du son au travers de dispositifs électroniques, s’aidant en particulier pour cela de systèmes modulaires analogiques.

Mais quand on a dit cela on n’a encore rien dit, car Gino ROBAIR navigue sans même y penser entre rock, jazz et musiques expérimentales, prépare allègrement pianos ou tout autre instrument à cordes et prend de simples plaques de métal ou même de pauvres bouts de polystyrène en guise de percussions. Le cas de Lyn HODNETT est encore plus étrange car, pour autant qu’elle prête sa voix à cet album, ce n’est même pas une “vraie” chanteuse. En revanche, c’est une dessinatrice et peintre mondialement reconnue. Elle a juste participé auparavant à l’anti-chœur de 30 membres JUXTAVOICES auteur de l’album Juxtanother Antichoir from Sheffield, opus figurant au catalogue Discus.

Donc, pour en revenir à l’album The Sincerity of Light tel qu’en lui-même, il serait facile mais nettement trop rapide de le décrire comme des boucles de guitare composées par MELOCHE, arrangées par ARCHER, rythmées par ROBAIR et vocalisées par HODNETT. Cette impossibilité de résumer cet album d’une manière aussi simpliste tient autant aux musiciens qu’à sa structure.

Avec trois musiciens aussi rompus à l’improvisation et une chanteuse plutôt amatrice de pinceaux, seul ne peut être prévisible que l’imprévisible. Dès les premières secondes, nous évoluons dans une atmosphère musicale aussi belle qu’irréelle, ne parcourant une ambiance étrange que pour en explorer une autre encore plus spectrale et magnifique quelques instants plus tard. La longueur dépassant toujours le quart d’heure des trois plages que contient l’album contribue aussi grandement à faire de The Sincerity of Light un océan large et profond d’immensités harmoniques où se plonger dans des sonorités délicates, émouvantes et inconnues.

Si les voyage dans l’étrange, l’inouï et la beauté vous tentent, ne ratez surtout pas cette triple odyssée-là. Elle est menée de mains d’experts absolus en la matière ! 

Frédéric Gerchambeau

Page : https://discusmusic.bandcamp.com/album/the-sincerity-of-light-68cd

Label : https://discus-music.co.uk/

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.