MOSCOW ART TRIO – In Concert DVD

Print Friendly, PDF & Email
MOSCOW ART TRIO – In Concert (DVD)
(Jaro/Abeille Musique)

Le premier album officiellement crédité à l’enseigne du MOSCOW ART TRIO est le Live in Hamburg, paru sur Jaro en 1996. En fait, le trio existait déjà depuis quelques années auparavant, et son histoire se confond en partie avec le parcours du compositeur, pianiste et chanteur Mikhail ALPERIN. Ce dernier a en effet insufflé divers projets motivés par le souhait de rassembler des cultures de prime abord disparates, et dans lesquels se sont impliqués les deux autres membres du trio, à savoir le corniste Arkady SHILKLOPER et le chanteur et multi-instrumentiste féru de folklore russe Sergey STAROSTIN. 

L’idée du MOSCOW ART TRIO, avec son mélange organique des cultures folk, jazz, classique et contemporaine, s’est ainsi déclinée dans des créations mémorables qui ont vu la participation de divers ensembles folkloriques, le plus connu étant sans doute celui qui a réuni la formation bulgare ANGELITE et le groupe touvain HUUN-HUUR-TU aux côtés du MOSCOW ART TRIO (deux albums de référence : Fly, Fly My Sadness et Mountain’s Tale).

Depuis, le trio a volé sous son seul nom et de ses propres ailes, se réinventant sans cesse sans jamais perdre sa fraîcheur, son sens profond de la nuance, son effronterie, bref son intégrité et sa valeur artistique sans équivalents, quel que soit le terrain dans lequel on voudrait le classer. (Il est de toute façon inclassable !)

Il est déjà arrivé aux membres du MOSCOW ART TRIO de s’éloigner les uns des autres, croyant la séparation définitive, et finalement de se retrouver et de mettre en commun leurs nouveaux acquis pour redynamiser leur impulsion créatrice. En attendant donc une probable suite discographique à son dernier album studio, Instead of Making Children, qui date de 2006, voilà que le label Jaro nous met à disposition un DVD contenant, à la surprise générale, une archive live du MOSCOW ART TRIO. Il s’agit d’un concert donné en 1998 lors d’un festival de jazz en Pologne. Ayant été enregistré pour une chaîne de télévision polonaise, ce document rare jouit d’une qualité d’image on ne peut plus professionnelle et permet de suivre l’expérience scénique du MOSCOW ART TRIO au plus près de ses inflexions et fulgurances.

En bonne partie similaire à celui du Live in Hamburg (avec des pièces “classiques” tirées notamment des albums Folk Dreams et Prayer), le répertoire donne une image assez représentative de toutes les singulières combinaisons instrumentales et vocales tentées par le trio, compte tenu de son instrumentation pour le moins originale, mêlant clarinette, Grand Piano, melodica, cor anglais ou des alpes, cloches, flûtes de berger, bugle et divers vents traditionnels, auxquels s’ajoutent des influences vocales traditionnelles. À la grande subtilité de la musique du trio se joint un goût récurrent pour l’espièglerie et la fantaisie que les images mettent d’autant plus en valeur. À la vue de ce concert (d’une durée de soixante et quelques minutes), on se dit qu’on a décidément vécu un moment aussi unique que l’est cette musique.

En complément, le DVD contient une session d’enregistrement studio datant de 2006 qui permet d’assister à l’exécution d’une pièce jouée par ALPERIN puis SHILKLOPER, puis d’une chanson interprétée a capella par les trois membres. Entre les deux se glisse une interview pour le moins originale, puisque ce sont les musiciens eux-mêmes qui s’interrogent les uns les autres ! Chacun expose sans détour ses impressions sur le trio, ses sentiments sur son implication dans le groupe, quelques souvenirs marquants, ses réflexions sur l’œuvre du trio, sur le “nudisme musical”, etc. Là encore, cette incursion dans l’intimité du groupe est un moment unique.

Souhaitons que cette publication favorise l’émergence d’autres documents visuels, car il me semble du reste que la chaîne Arte a un jour diffusé un documentaire de Manfred WAFFENDER consacré au MOSCOW ART TRIO. Ça pourrait faire un excellent complément à ce DVD…

Stéphane Fougère

Label : www.jaro.de

(Chronique originale publiée dans ETHNOTEMPOS n°36)

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.