Naïssam JALAL au Café de la Danse à Paris, mars 2019

Print Friendly, PDF & Email

 
Naïssam JALAL

au Café de la Danse à Paris,

le 28 mars 2019

 

 

 

Dans la foulée de la sortie de son nouvel album, Quest of the Invisible, la flûtiste franco-syrienne Naïssam JALAL s’est produite au café de la Danse, à Paris, avec une nouvelle formation. Délaissant ses “rythmes de la résistance”, elle invitait cette fois à une autre forme de résistance, sous forme de catharsis spirituelle, en se recentrant sur la contemplation du vide et l’écoute du silence, dans un univers sonore au croisement d’un certain jazz modal, de la musique classique arabe et orientale et même des ragas indiens.

Pour mener à bien cette “quête de l’invisible”, Naïssam JALAL était accompagnée par les deux musiciens présents sur l’album, le pianiste Leonardo MONTANA et le contrebassiste Claude TCHAMITCHIAN. Le percussionniste Hamid DRAKE, invité sur le disque, n’était pas présent, mais cela n’a pas empêché Naïssam JALAL et ses pèlerins de nous livrer un somptueux moment de suspension en mouvement perpétuel, dont les mélodies chatouillaient le recueillement et les rythmes induisaient une transe capiteuse.

Les morceaux de l’album Quest of the Invisible ont été joués en intégralité, dans un ordre un tant soi peu différent, et le concert s’est achevé par une pièce inédite en rappel. De quoi augurer peut-être une belle suite à cette quête musicale qui, le temps d’un concert, s’est rendue visible…

Lire notre chronique du CD Quest of the Invisible.

Texte : Stéphane Fougère
Photos : Sylvie Hamon

 

 



 


Sur téléphones portables et tablettes Androïd, le diaporama photos peut être lu avec le navigateur Puffin Web Browser.


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.