PARK JIHA, Festival Worldstock au Théâtre des Bouffes du Nord à Paris, octobre 2018

Print Friendly, PDF & Email

 

PARK JIHA

Festival Worldstock au théâtre des Bouffes du Nord à Paris,

le 26 octobre 2018

 

La musicienne coréenne Park JIHA se produisait pour la première fois à Paris, dans le cadre du festival Worldstock.
Découverte avec son album Communion (Glitterbeat), Park JIHA est multi-instrumentiste, jouant de plusieurs instruments traditionnels coréens, comme le piri (hautbois en bambou), le yanggeum (dulcimer) et le saenghwang (orgue à bouche).

C’est toutefois dans une perspective défricheuse qu’elle projette ses talents, dans une voie au carrefour du minimalisme, du jazz et de l’improvisation.

Elle était secondée par un saxophoniste et clarinettiste très porté sur les recherches timbrales, un contrebassiste et un vibraphoniste.

Park JIHA a passé en revue tous les morceaux du CD Communion, y compris un morceau chanté en forme de prière (Love) qui est absent de la version européenne et que l’on ne trouve que sur la version originelle.

Compte tenu de la dimension introspective et méditative de la musique, le groupe était assez statique sur scène, mais n’en a pas moins fait montre d’une implication émotionnelle totale dans l’interprétation qui a su toucher les âmes présentes. 

Lire la chronique du CD Communion.

 

Article et photos : Stéphane Fougère

Site : www.parkjiha.com

Diaporama photos :

 

 



 


Sur téléphones portables et tablettes Androïd, le diaporama photos peut être lu avec le navigateur Puffin Web Browser.


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.