Quand le monde de HENRY COW pose problème…

Print Friendly, PDF & Email

Pionnier d’une certaine forme de musique progressive de pointe – et du mouvement Rock in Opposition en particulier – le groupe anglais HENRY COW, quarante ans après sa dissolution, fait l’objet d’une étude réalisée par Benjamin PIEKUT, professeur de musique à l’Université de Cornell et auteur d’ouvrages sur les musiques expérimentales et avant-gardistes.

En 520 pages ornées de 63 illustrations, son ouvrage Henry Cow : The World is a Problem analyse autant les approches musicales du groupe, qui a mélangé rock, free jazz et musique contemporaine pour aboutir à un univers inédit, que les interrogations d’ordre politique et social de ses membres (Fred Frith, Chris Cutler, Tim Hodgkinson, John Greaves, Lindsay Cooper, Geoff Leigh, Dagmar Krause, Georgie Born, etc.).

De la création du groupe à Cambridge en 1968 à sa disparition une décennie plus tard, en passant par sa signature avec Virgin Records, la fusion avec SLAPP HAPPY, la rupture de contrat avec Virgin et le choix d’un autre mode de production et de diffusion de ses productions musicales, PIEKUT raconte l’histoire chronologique de HENRY COW et sa détermination à relier esthétique musicale et réflexion politique pour transformer le monde, en s’appuyant sur plusieurs documents : témoignages, entretiens avec les musiciens et avec tous ceux qui ont tourné autour du groupe, documents récents et enregistrements privés.

Uniquement disponible en langue anglaise, Henry Cow : The World is a Problem sortira le 6 septembre 2019 en deux formats : édition papier courante et édition avec couverture rigide (à réserver aux plus argentés d’entre vous).

Pour plus d’informations et pour pré-commander cet ouvrage, le mieux est de se diriger ici (et rien qu’ici) : https://www.rermegacorp.com/mm5/merchant.mvc?Store_Code=RM&Screen=ANNOUNCE

“What was it all about, to me? Thinking. Henry Cow really thought about the why, the what, the appropriate methods of making music. Their riveting music was the sound of thinking out loud: Henry Cow seemed to be asking ‘so, what is the significance of these sounds in our heads?’ And they were always witty: just look at the name of the band, and the unwearable sock representing ‘the Henry Cow legend.’ I am very glad this book exists. Henry Cow’s history—in all its inevitable turbulence—tells an inspiring story.” — Robert Wyatt

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.