R.I.P. Brij Bhushan KABRA

Print Friendly, PDF & Email

 

Le musicien classique indien Brij Bhushan KABRA nous a quittés le 12 avril 2018, à l’age de 81 ans. Il était connu pour avoir été le premier à introduire la guitare slide en tant qu’instrument soliste dans l’univers de la musique classique indienne.

Brij Bhushan KABRA fut en effet le premier musicien à se produire sur scène et à enregistrer des ragas joués sur cet instrument exogène à la tradition indienne.

Natif de Jodhpur (Rajasthan), Brij Bhushan KABRA n’avait pas envisagé à la base de devenir musicien professionnel et s’était consacré à la géologie. C’est lors d’une visite à Calcutta qu’il découvre la guitare slide hawaienne et se décide à en jouer,  promettant à son père de ne jouer que de la musique classique indienne. Apprenant d’abord à en jouer par imitation de ce qu’il entendait sur disque, il devient l’élève du maître du sarode Ali Akbar KHAN, qui lui apporte un soutien sans faille, à la fois moral et technique.

Soucieux d’adapter son instrument aux règle de jeu du raga indien, Brij Bhushan KABRA le modifie en y ajoutant des cordes sympathiques et de résonance.

Ses performances scéniques lui ont valu d’être applaudi et apprécié par d’illustres musiciens de la scène indienne, dont l’éminent joueur de santour Shivkumar Sharma, avec qui il s’est souvent produit en duo (jugalbandi). Ensemble, avec le concours du maître de la flûte bansuri Hariprasad Chaurasia, ils ont enregistré l’album Call of the Valley (1968), qui a connu un énorme succès commercial au point de devenir l’un des disques de musique indienne les plus vendus, et apparaissant même dans le classement de l’ouvrage de référence Les 1001 albums qu’il faut avoir écoutés dans sa vie.

La discographie soliste de Brij Bhushan KABRA, bien que peu distribuée par chez nous, s’élève tout de mêle à une cinquantaine d’albums, dont certains en duo avec le chanteur classique Pandit Jasraj, le violoniste V.G. Jog, le sitariste Rais Khan, le sarodiste D.L. Kabra…

Récompensé plusieurs fois d’un Sangeet Natak Akademi Award, Brij Bhushan KABRA s’est davantage tourné vers l’enseignement dans les années 1990. Il fut notamment le “gourou” du célèbre musicien Debashish Bhattacharya, devenu à son tout un maître de la guitare slide. KABRA a de plus développé ses recherches sur l’épanouissement de l’être à travers la musique (naad yoga) et l’éducation des enfants à travers la musique. Il fut aussi très impliqué en tant qu’acteur social, offrant son aide aux plus démunis et luttant pour la condition et l’éducation de la femme en Inde.

Le monde de la musique traditionnelle indienne perd l’un de ses artistes novateurs, dont la discrétion est au moins aussi grande que son talent.

 

Laisser un commentaire