R.I.P. Charles DUVELLE

Print Friendly, PDF & Email

L’ethnomusicologue Charles DUVELLE est mort le 29 novembre dernier. Grand arpenteur des traditions musicales vives du monde, il a été le capteur et le passeur de chants et de sons issus de la transmission orale de plusieurs cultures, comme celles d’Afrique (le Niger, notamment), du Sud-Est de l’Asie, de l’Océanie.

Ses enregistrements de terrain ont fait l’objet de nombreux disques, contribuant ainsi à la sauvegarde de précieux fragments de mémoires du Patrimoine immatériel de l’humanité.

Peu connu du grand public, Charles DUVELLE fut tout de même à l’origine de la création du label de Radio France, Ocora, en 1960, puis celle du label Prophet en 1998.

Son œuvre a inspiré de nombreux musiciens, de Féla à Serge Gainsbourg. Le réalisateur Federico Fellini a de même utilisé certains de ses enregistrements pour la bande-son de son Satyricon ; et David Byrne et Brian Eno ont collectionné ses disques, qui les ont inspirés pour leur album pionnier My Life in the Bush of Ghosts.

Charles DUVELLE a de fait été perçu comme l’initiateur – malgré lui – de la world music, genre dont il a pu pointer quelques dérives, mais qu’il a défendu en maintes occasions. C’est du reste son intérêt pour la musique électronique qui l’a incité à baptiser son second label Prophet, en référence au synthétiseur du même nom. Récemment encore, Charles DUVELLE était en contact avec le compositeur et guitariste Nicolas Repac, connu pour ses opus sur le label No Format !.

Plus tôt dans l’année 2017, le label américain Sublime Frequencies avait publié un superbe coffret comprenant un ouvrage de photographies de Charles DUVELLE, un entretien généreux, et de deux CD comprenant des enregistrements inédits, The Photographs of Charles Duvelle, Disques Ocora and Collections Prophet.

Le monde de l’ethnomusicologie vient de perdre un de ses électrons libres dont la contribution à la mise en valeur des sons de « l’autre » n’a pas fini d’être redécouverte.

(Photo : Michael Baird)

 

Laisser un commentaire