R.I.P. Graham WIGGINS (Dr. DIDG)

Print Friendly, PDF & Email

grahamwigginsdr-didgPlus connu sous son nom d’artiste Dr. DIDG, le musicien américain Graham WIGGINS est décédé le 7 septembre pendant son sommeil, à 54 ans.

Dr. DIDG avait fait connaître sa world music à base de didgeridoo (l’instrument fétiche des Aborigènes d’Australie) à travers ses albums parus à dans les années 1990 sur Hannibal / Rykodisc, Out of the Woods et Serotonality. D’autres albums sont parus de manière plus confidentielle dans les années 2000, à base de jam sessions (Live Jams 1999, Live Jams 2000, Echoes of the Past, Assorted).

dr-didg_serotonalityPionnier du didgeridoo aux Etats-Unis, Graham WIGGINS avait également joué sur scène avec le Grateful Dead et sur des albums de Mickey Hart (Mystery Box, Planet Drum, Supralingua) et de Matt Butler (The Redwood Project).

Avant de fonder Dr. DIDG, Graham WIGGINS avait créé le groupe séminal OUTBACK avec Martin Cradick, futur fondateur de Baka Beyond. Au début des années 1990, OUTBACK a laissé deux disques à la postérité : Baka et Dance the Devil away.

Musicien réputé, Graham WIGGINS était également docteur en physique et fut à l’origine d’évolutions en matières d’imagerie médiale (IRM, scanners…).

Toutes nos condoléances à sa famille et à ses proches. C’est un grand nom de la world music de ces dernières années qui est parti trop tôt.

Laisser un commentaire