R.I.P. Keith EMERSON

Print Friendly, PDF & Email

KeithEmersonAprès Chris Squire (Yes), le rock symphonique des années 1970 vient de perdre une autre de ses figures majeures, le claviériste et compositeur Keith EMERSON, décédé le 10 mars dans sa maison à Santa Monica, Los Angeles, à l’âge de 71 ans. Selon les dernières révélations de l’enquête, il s’agirait d’un suicide.

Claviériste virtuose et volontiers théâtral, Keith EMERSON s’était rendu célèbre pour avoir fait partie de deux groupes emblématiques du genre sympho-prog, THE NICE et, bien sûr, EMERSON, LAKE & PALMER, le “supergroupe” dans lequel il a déployé toute sa culture classique, ajoutant à ses foisonnants claviers le méga-synthétiseur Moog Modular. ELP a marqué son époque avec des albums de référence tels que Tarkus, Trilogy et Brain Salad Surgery, au pompiérisme exubérant parfaitement assumé.

Keith EMERSON avait également fait une carrière soliste notamment marquée par plusieurs musiques de films (Inferno, Les Faucons de la nuit, Murder Rock…). En 2012, il avait revisité le répertoire d’ELP en version orchestrale dans son album Three Fates Project.

R.I.P. l’artiste. Toutes nos condoléances à sa famille et à ses proches.

 

Laisser un commentaire