Richard MONSÉGU et Sébastien TRON avec le GOMA à Lyon, mai 2019

Print Friendly, PDF & Email
Richard MONSÉGU et Sébastien TRON d’ANTIQUARKS
avec le GRAND ORCHESTRE des MUSIQUES de l’AILLEURS (GOMA)

Devant la MJC du Vieux Lyon, Place Saint-Jean à Lyon,

le 6 mai 2019

Depuis cinquante ans, dans le Vieux-Lyon, un petit village d’irréductibles résiste encore et toujours aux gros événements huppés, c’est la M.J.C. locale. “50 ans de vie, de questionnements, de rencontres, de sourires, de découvertes, de fêtes et de partage !” (sic) En écrivant son histoire, cette MJC a aussi écrit celle de son quartier. Ça méritait bien une fête étalée sur toute l’année, non ?

C’est ainsi que s’est produit, le 6 mai dernier sur la place St-Jean, le GOMA, alias le “Grand Orchestre des Musiques de l’Ailleurs”, soit quarante chanteurs et musiciens amateurs conduits par Richard MONSÉGU et Sébastien TRON du groupe “intra-terrestre” ANTIQUARKS, avec la participation de Jean-Luc PEILHON aux shakuhachi, clarinette et harmonica.

Jouant une musique forcément métissée, GOMA a présenté un répertoire mêlant compositions, reprises d’ANTIQUARKS et même de Maxime Le FORESTIER (Être né quelque part, idoine et toujours d’actualité).

La scène était placée devant la cathédrale St-Jean ; et quand le groupe a joué une chanson évoquant l’Inquisition (Torquemada), la cathédrale a approuvé en faisant sonner son tocsin juste à la fin du morceau !

Merci GOMA d’avoir en cette fin de journée fait monter la température de quelques degrés dont on avait bien besoin !

Texte : Stéphane Fougère
Photos : Sylvie Hamon et Stéphane Fougère

 

Diaporama photos :



 


Sur téléphones portables et tablettes Androïd, le diaporama photos peut être lu avec le navigateur Puffin Web Browser.


Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.