RYTHMES CROISÉS en mutation

Print Friendly, PDF & Email

Depuis sa création, le site RYTHMES CROISÉS, qui a repris à sa charge les activités des sites et revues papier TRAVERSES et ETHNOTEMPOS, a été conçu dans une optique de partage, et s’est donc voulu donc en accès libre et gratuit.

Il n’aura échappé à personne que les bonnes résolutions que l’on souhaite appliquer dès le départ à un projet finissent par s’éroder au contact de la “dure et triste réalité”, qui ne manque de rappeler à notre bon souvenir à quel point elle existe et qu’elle dicte la marche des siècles et des sociétés.

Or, notre siècle et notre société n’encouragent plus guère les initiatives “alternatives”, “déviantes”, ou tout bonnement culturelles. Aujourd’hui, il nous faut reconnaître que la place qu’occupe RYTHMES CROISÉS sur le Net n’est plus aussi “libre” que cela. Pour préserver notre espace de liberté, nous nous voyons donc dans l’obligation de mettre nos lecteurs à contribution pour soutenir notre activité bénévole, sous forme d’un abonnement payant pour avoir accès à tous nos contenus (articles, chroniques, photos, annonces de concerts, etc).

Nous lancerons donc bientôt une campagne de financement participatif qui sera bien entendu agrémentée de contreparties (nos vifs remerciements, nos remerciements les plus sincères, nos remerciements chaleureux, et plus encore…). 

Les dons permettront non seulement de financer l’espace du site, mais contribueront également à la nécessaire phase de mutation interne à laquelle la direction de l’association RYTHMES CROISÉS s’est résignée à entamer.

Pour tout avouer, les pressions auxquelles les membres de l’équipe rédactionnelle sont journellement confrontés de la part des artistes, des labels, des attachés de presse et même de certains lecteurs ont entraîné une dégradation de la motivation des forces vives de l’association (ralentissement de l’activité rédactionnelle, négligence des compétences journalistiques de base, chute de rentabilité…) et de leurs relations internes (retards continuels, disques promos “perdus” ou séquestrés, absence de réponses…). L’ambiance au sein de l’équipe étant devenue délétère, il devenait urgent de réagir pour ne pas que le navire sombre !

C’est pourquoi la direction a décidé de prendre une année sabbatique et s’est installée dans de nouveaux locaux susceptibles de fournir de meilleures conditions de travail et d’inspiration. Si les dons obtenus lors de la campagne de financement participatif sont suffisamment généreux, ils permettront de rembourser une partie du prêt que nous avons été contraints d’ouvrir pour prendre possession de ces locaux.

Merci à tous de soutenir notre liberté de création, et de vous préparer à des contributions pleines et entières qui contribueront sans nul doute à doper l’exigence de qualité rédactionnelle et journalistique que vous attendez de notre part.

(Ci-dessous, les nouveaux locaux de RYTHMES CROISÉS.)

 

4 commentaires

  • Philippe De Mouctouris

    depuis toujours j’ai trouvé magnifique traverses…et rythmes croisés, je participe et vous
    soutien…des plumes d’or comme les votres ça doit continuer d’exister..car c’est rare!!
    donc a tout soudain
    P
    hilippe De Mouctouris

  • Nous avons trouvé un bâtiment plus grand aujourd’hui
    hiroshima-jo

  • Cid Picador

    Moi, je vote qu’ils bluffent. Sur la photo, c’est la pagode de Saint-Marcellin-en-Herbier (47), classé monument historique depuis 1965 : c’est là que l’on a retrouvé les ossements d’Attila le Hun – impossible que Rythmes Croisés ait pu acheter ce bâtiment !

  • PLUTON

    No souci, je participerai à un éventuel soutien !!!!!

Laisser un commentaire