THE GURDJIEFF FOLK INSTRUMENTS ENSEMBLE / Levon ESKENIAN – Music of Georges I. GURDJIEFF

100 vues

Print Friendly, PDF & Email

THE GURDJIEFF FOLK INSTRUMENTS ENSEMBLE / Levon ESKENIAN – Music of Georges I. GURDJIEFF
(ECM Records)

Grand maître spirituel du XXe siècle pour les uns, imposteur fantasque pour d’autres, Georges I. GURDJIEFF (1866 – 1949) est connu pour son inlassable quête qu’il a notamment mené avec des scientifiques (les « Chercheurs de vérité ») sur le sens de l’existence humaine et la place de l’homme dans le cosmos et pour l’enseignement qu’il a conçu (et dispensé dans son Institut pour le développement harmonique de l’homme, qui a atterri en France, à Avon) à partir des traces de savoirs traditionnels qu’il a pu retrouver lors de ses pérégrinations dans le Moyen-Orient, en Palestine, mais aussi en Asie centrale, en Égypte, en Inde, au Tibet et en Mongolie.

Profondément marqué par le brassage des cultures (arménienne, russe, grecque, iranienne, tartare) propre à son Caucase natal (il était natif d’Alexandropol [Gyumri], en Arménie), GURDJIEFF a également absorbé lors de ses voyages bon nombre de musiques et danses sacrées, rituelles et folkloriques au sujet desquelles il était convaincu qu’elles révélaient les aspects profonds et essentiels des cultures d’où elles émanaient.

Doué d’une extraordinaire capacité à mémoriser ces mélodies orientales, il s’en est inspiré pour composer à son tour un corpus musical qui a fait partie intégrante de son enseignement spirituel. On doit ainsi à GURDJIEFF des musiques pour ballets (The Struggle of the Magicians), des musiques orchestrales (Oriental Suite) ainsi que des improvisations à l’harmonium jouées pour ses élèves qui ont fait l’objet d’une publication sur deux luxueux et coûteux coffrets. Mais la partie la plus connue de l’œuvre musicale de « Monsieur G. » reste ces quelque 300 pièces et fragments musicaux dérivés de ces musiques monodiques moyen-orientales qui ont été transcrits au piano par son élève le compositeur et pianiste russe Thomas De HARTMANN.

Plusieurs enregistrements de cet imposant répertoire ont été réalisés par des artistes renommés, à commencer par Alain KREMSKI (onze volumes chez Naïve), mais aussi Cecil LYTLE, Keith JARRETT, Anja LECHNER et Vassilis TSABROPOULOS. Mais le compositeur et pianiste arménien Levon ESKENIAN a entrepris un travail inédit : remonter aux sources d’inspiration ethnique de GURDJIEFF. Il a ainsi choisi dans le corpus musical de ce dernier des pièces inspirées par les musiques folkloriques et sacrées arménienne, assyrienne, arabe, grecque, kurde et caucasienne et les a à son tour adaptées pour un ensemble de quatorze musiciens rompus à la maîtrise d’instruments folkloriques de ces contrées.

Le GURDJIEFF FOLK INSTRUMENTS ENSEMBLE est ainsi constitué de joueurs de doudouk, de flûte blul, de luths kemencé, oud, tar, saz, de kanun, de santour et de percussions (daf, tombak, dhol) qui restituent ce qui pourrait être les « couleurs d’origine » des musiques qui ont inspiré les compositions de GURDJIEFF, à travers diverses combinaisons instrumentales qui vont du simple solo à des duos, des trios ou des formules en septet. Levon ESKENIAN a pour ce faire étudié en profondeur les pratiques instrumentales traditionnelles propres à ces régions du monde traversées par GURDJIEFF.

Pour autant, l’ « authenticité ethnographique » revendiquée par ESKENIAN engendre-t-elle forcément une « authenticité artistique » ? Le débat reste bien entendu ouvert, du fait du manque d’enregistrements de terrain datant de ces années-là (GURDJIEFF n’avait manifestement pas de magnétophone lors de ces voyages…). Peut-on prétendre que c’est sous ces formes « stricto sensu » que GURDJIEFF a entendu ces musiques à son époque ? Toujours est-il que les dix-sept pièces réunies dans ce CD ont des saveurs, des parfums, des atmosphères qui vont bien au-delà de la sensation exotique.

Car en jouant sur des instruments ethniques, l’ensemble dirigé par Levon ESKENIAN restitue – bien plus qu’il reconstitue – des nuances rythmiques et microtonales qui sont autant de caractéristiques spécifiques à ces musiques qui manquent aux adaptations pour piano, si brillantes soient-elles par ailleurs. Car ces instruments, en tant que véhicules d’expression artistique, et les pratiques qui leurs sont associées sont intrinsèquement liés à des traditions géographiquement et artistiquement très localisées.

Aussi la démarche du GURDJIEFF FOLK INSTRUMENTS ENSEMBLE permet-elle de rendre une image sensible et organique de l’âme de ces cultures. Il n’est nul besoin d’être nécessairement un adepte de l’enseignement « gurdjieffien » pour se laisser envoûter par les timbres, les mélodies et les rythmes dispensés par l’ensemble de Levon ESKENIAN. Mais en contrepartie, le travail artistique de ce dernier offre sans doute un nouvel éclairage des sources et racines des options spirituelles de l’un des plus intrigants philosophes du siècle précédent.

Stéphane Fougère

Site : www.gurdjieffensemble.com

(Chronique originale publiée dans ETHNOTEMPOS en 2011)

YouTube player

 

YouTube player

Laisser un commentaire