This World is Unreal like a Snake in a Rope – A Film by Robert MILLIS

Print Friendly, PDF & Email
This World is Unreal like a Snake in a Rope – A Film by Robert MILLIS
(Sublime Frequencies / Orkhêstra)

Traqueur de sons exotiques, Robert MILLIS est le co-auteur – avec Jeffery TAYLOR, son acolyte au sein de CLIMAX GOLDEN TWINS, duo connu pour sa musique à base d’improvisation et de « field recordings » – de l’anthologie Victrola Favorites – Artifacts from Bygone Days, qui compile de nombreux 78 tours de musiques traditionnelles des années 1920-50, une mine d’or pour les collectionneurs du patrimoine sonore mondial.

Ce globe-trotter résidant à Seattle est aussi connu pour avoir réalisé, sur Anomalous Records, le CD Leaf Music, Drunks, Distants Drums, et, sur Sublime Frequencies, les DVD Phi Ta Khon : Ghosts of Isan et My Friend Rain, à travers lesquels se lisait son vif intérêt pour les sons et les musiques d’Asie du Sud-Est (Thaïlande, Myanmar, Laos…). Sur ce nouveau DVD, Robert MILLIS nous convie cette fois dans la pointe sud-est de l’Inde, au sein de l’État du Tamil Nadu (le « pays des Tamouls »). 

À l’instar de ses réalisations précédentes, MILLIS a construit ce film comme un carnet de voyage visuel et sonore retraçant la boucle qu’il a effectuée en partant de l’aéroport de Mumbai à travers différentes localités qu’il n’a guère pris le soin de préciser, l’essentiel étant de perdre le spectateur au sein d’un manège d’images, de sons, de couleurs et de d’odeurs propres au pays.

Accumulant les plans séquences sans coupes et relevant d’un montage très primaire (hormis quelques ralentis et accélérés), This World is Unreal like a Snake in a Rope livre les choses telles que MILLIS les a filmées, sans retouches ultérieures, restituant les sons et les musiques de rues, alternant parfois avec des captations radio.

Réalisées dans les rues ou quelquefois à partir d’un train, les prises de vues nous immiscent au plus près de la vie quotidienne dans les centre-villes, les marchés, les faubourgs, avec leur lot de peintures murales, d’éléphants maquillés et peints, d’autobus surchargés, d’enseignes lumineuses, de camions porteurs de murs d’enceintes, de pétards sur la chaussée, de statues décrépies, de marionnettes animées, de chèvres bouffeuses d’affiches et, surtout, de cérémonies festives dans les gopuram (portes d’entrées dans les enceintes d’un temple).

Religieuses ou populaires, ce sont ces cérémonies tonitruantes qui occupent en priorité le film, présentant des parades haut en couleur et en bruits divers, avec des scènes saisissantes, comme celles où des hommes et des femmes se prosternent et roulent à même le sol, cédant à un état de transe intégral, encouragés par le vacarme ambiant.

Vous l’aurez compris, ce n’est pas l’Inde élitiste, intouchable et silencieuse des salons de musique qui est visitée ici, mais bien l’« Inde d’en bas », forte d’une agitation dévotionnelle et d’une ferveur processionnelle qui en impose par ses singularités.

Tambours, hautbois, trompes et cloches rythment ce « travelogue » au cœur de la société dravidienne, d’où MILLIS tire des images impressionnantes : des improvisations libres au « nagaswaram » (hautbois indiens) filmées en plan rapproché ; une femme jouant d’une trompe énorme, accompagnée par un percussionniste, un joueur de violon de fortune, fabriqué à partir d’un tube métallique, secondé par des cliquettes, et même une visite (un peu rapide) dans un magasin d’instruments traditionnels. Et toujours plus de tambours, de danseuses, d’éléphants… En supplément du film, une galerie de photos tout aussi étranges et bigarrées complète ce DVD.

Il y a de quoi se rincer autant l’œil que l’oreille dans cette Inde qui, entre passéisme et « modernitude », n’a pas voulu choisir. Chacun est donc libre de voir la réalité qu’il veut dans « ce monde (qui) est aussi irréel qu’un serpent se lovant dans une corde », comme il était écrit dans l’Ashtavakra Gita.

Stéphane Fougère

Label : www.sublimefrequencies.com

Distributeur : www.orkhestra.fr

 

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.