Toufic FARROUKH – Villes Invisibles

Print Friendly, PDF & Email
Toufic FARROUKH – Villes invisibles
(Hot8 Music/L’Autre Distribution)

Villes invisibles est déjà le sixième album de l’admirable et très talentueux saxophoniste libanais Toufic FARROUKH qui n’a qu’un seul message, l’amitié entre les peuples et la curiosité les uns envers les autres. Quant à son style, à la fois plein de force et pétri de finesse, il allie la musique arabe dans ce qu’elle a de plus élevée à un jazz aussi intelligent que transcendé de noblesse. Tout cela produit une musique magnifique, riche et lumineuse.

Ici, elle prend pour concept directeur et pour piste d’élan le roman utopique Les Villes invisibles de l’écrivain italien Italo CALVINO. Évoquant ce roman dans une interview, Toufic FARROUKH parle d’une multitude de villes rêvées, souhaitant travailler sur les thèmes de la mémoire, du désir et de la mort, le tout conçu comme un dialogue sur la paix, le rapprochement et la tolérance. Mais comment traduire ces idées en musique ? À cette question, le musicien répond avec assurance et sérénité que c’est tout simplement son métier.

Sa technique ? Fermer les yeux et se laisser aller. Et c’est justement ainsi qu’il faut écouter Villes invisibles pour pleinement apprécier cet album, bien calé dans son canapé et prêt à la rêverie la plus envoûtante. Avec une telle inclinaison vers le songe, on aurait pu croire Villes invisibles taillé dans le même bois que Cinéma Beyrouth et donc entièrement tourné vers le spectacle et la danse. Toufic FARROUKH ne le nie pas mais persiste cependant quant au message de paix et de tolérance contenu dans son album, au dialogue nécessaire entre les peuples et les cultures. Une référence à Beyrouth ? Non, pas du tout, surtout pas.

Toufic FARROUKH rêve juste de peuples qui sauraient vivre dans l’harmonie, partout, toujours. Voici le message très beau et très fort de cet album réellement magnifique.

Site : http://www.jazzmusicarchives.com/artist/toufic-farroukh

Frédéric Gerchambeau

Laisser un commentaire